Ce jeudi 14 janvier, Étienne Daho fête ses 65 ans. Artiste populaire de la variété française, le chanteur a cependant affronté de nombreuses épreuves au fil du temps. À cette occasion, Planet vous dévoile les secrets intimes de sa vie.
Abandon de son père, décès de sa sœur, enfant caché... Les secrets du chanteur Etienne Dahoabacapress

Étienne Daho a été abandonné par son père à 4 ans

Un artiste au destin bouleversant. Étienne Daho a été l’une des idoles phares des années 80, réputé pour ses tubes intemporels, son allure atypique et sa voix suave. Pourtant, la vie du complice de Jane Birkin n’a pas été un long fleuve tranquille toute sa vie.

Dès son enfance à Oran en Algérie à la fin des années 50, Étienne Daho a dû surmonter l’absence de son père militaire, se retrouvant seul à 4 ans avec sa mère et ses deux grandes sœurs. "Je me souviens précisément du moment où il nous a laissés, en Algérie", expliquait l’artiste dans Télérama en 2006. "Il est arrivé en Jeep, avec un autre militaire. Il m’a pris dans ses bras, m’a serré très fort, et il est parti. En trombe. J’ai su qu’il nous avait quittés pour de bon".

Puis le chanteur poursuit. "Deux ou trois ans plus tard, nous sommes venus en France, à Reims, puis à Rennes. Et je n’ai revu mon père que bien des années après. Il a réapparu un soir dans les coulisses de l’Olympia… Je n’ai pas voulu le voir". Comme pour lui faire payer cet abandon en lui tournant le dos à son tour. "J'étais un jeune homme en vogue, un peu sûr de moi, je ne m'attendais pas du tout à cet événement. Du coup, je lui ai interdit l'accès de la loge, je n'avais pas envie d'être rattrapé par le passé. Le passé, on peut en parler quand il ne fait plus mal. Mais là, c'était trop douloureux", a-t-il confié dans les pages de Paris Match, et cité par Closer, en 2007.

Des retrouvailles manquées qui ne laissent pas insensible Étienne Daho pour autant, dédiant la chanson Boulevard des Capucines à son père disparu en 1990. C’est lors de son passage sur RFM en 2015 que l’artiste a expliqué pourquoi il a choisi de pardonner à son père. "On ne peut pas vivre dans la colère toute sa vie", avouait-il à l’animatrice Karine Ferri à l’époque dans l’émission Un dimanche avec. "Surtout quand on se rend compte que nos parents ont eu nos âges, qu’ils n’étaient pas forcément armés, qu’ils ont fait des conneries ; pas parce qu’ils voulaient vous faire du mal, mais parce qu’ils ont fait ce qu’ils ont pu avec ce qu’ils avaient à ce moment-là".

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.