Vous avez l'impression que le son augmente subitement lorsque les publicités défilent sur votre télévision ? Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) explique d'où vient ce sentiment.
Télévision : le son est-il plus fort pendant les publicités ?IllustrationIstock

Vous vous bouchez les oreilles chaque fois qu'un spot publicitaire vient interrompre votre programme télévisé ? Selon Cnews, il est tout à fait habituel que des téléspectateurs déplorent le volume des publicités télévisées, qui semble plus élevé que les programmes diffusés par la chaîne. D'après la chaîne d'information en continu, il ne s'agirait pas d'une simple impression mais d'une manœuvre "savamment orchestrée" des publicitaires. À en croire les explications du site officiel du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA), le son des spots publicitaires n'est pas plus fort, mais amplifié par une technologie nommée la "compression dynamique". 

"Cette technique de compression de la dynamique sonore a connu un large déploiement dans l’industrie du disque avec la démocratisation du compact disque dans les années 1990 et ce qu’on appelle la 'loudness war' : la guerre du volume", explique l'autorité française de régulation de l'audiovisuel. L'oreille du téléspectateur fait ainsi le tri entre les informations sonores envoyées, ce qui explique que le volume vous semble plus élevé. "Dans les deux cas, les signaux ont le même niveau maximal d’amplitude (volume identique au niveau de la télécommande)", poursuit le CSA. L'objectif des publicitaires est, bien entendu, d'attirer votre attention. 

Une pratique "contre-productive" ? 

Une intention qui peut s'avérer infructueuse selon le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel : "Outre l’inconfort que présente cette pratique en télévision, elle peut être commercialement contre-productive puisque, utilisée de manière excessive, elle peut inciter le spectateur à baisser ou à couper le son, voire à changer de chaîne", explique-t-il. À noter que l'institution peut contrôler et réguler elle-même l'intensité sonore des publicités qui poseraient problème. Cnews précise que le nombre de plaintes concernant l'intensité du volume lors des spots publicitaires a été divisé par deux. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.