Données personnelles : 7 réflexes à prendre lorsque vous surfez sur le webIllustrationIstock
INTERVIEW. Chaque jour, de nombreuses informations privées enregistrées dans des bases de données sont transmises à des tiers puis réutilisées, parfois à votre insu. Comment retrouver le contrôle de votre vie numérique ? Conseils de Ludocic Boyer, fondateur d'iProtego, agence qui protège votre réputation en ligne.
Sommaire

Êtes-vous sûr de bien protéger vos données personnelles lorsque vous consultez un site Internet ? Chaque jour, des entreprises et autres pirates informatiques redoublent d'inventivité pour tenter de récupérer vos informations privées. Elles sont alors réutilisées ou revendues, parfois à votre insu. Comment se prémunir de ce genre de pratiques ? Nous avons interrogé Ludocic Boyer, fondateur d'iProtego, agence qui protège votre réputation en ligne, afin de vous donner quelques bonnes pratiques à mettre en œuvre.

Données personnelles : un véritable business

Planet. Publicités ciblées, envoi de newsletters, habitudes de consommation... Les données personnelles sont devenues un véritable business. Quelles sont les informations les plus recherchées par les entreprises ?

Ludocic Boyer. "Aujourd’hui, vie privée, vie publique et vie numérique s'entrecroisent. Il est donc primordial de prendre conscience de l'importance des données numériques. Les ordinateurs, les smartphones ou encore les tablettes sont devenus en quelques années de véritables supports de travail où nous conservons de nombreux documents privés et implicitement des données personnelles, qui intéressent les géants du Web comme les PME.

Les GAFAM, que sont Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft, procèdent par exemple à un ciblage marketing le plus fin possible de nos comportements. Ils scrutent les déplacements de votre souris, de votre regard, les contenus qui vous ont intéressé ou été recommandés, vos centres d’intérêts… L’ensemble de votre comportement en ligne est analysé. Le ciblage, revendu aux entreprises, représente 100% de leur chiffre d’affaires.

Quant aux PME et autres ETI, elles tentent de valoriser au mieux vos données, mais beaucoup moins finement que les « Big Five ». La valorisation est assez pauvre (e-mail, nom, prénom…).

Enfin, les TPE et indépendants n’utilisent pas vraiment vos données personnelles, mis à part pour leurs propres fins commerciales."

Quid des hackers ?

Données personnelles : des risques importants

Planet. Les pirates informatiques s'intéressent aussi grandement à vos informations privées. Quelles sont celles qui sont majoritairement pillées et revendues ?

Ludocic Boyer. "Les virus, la confidentialité en ligne, le phishing ou tout simplement la détérioration des outils peuvent menacer la protection de vos données personnelles. Il est toutefois difficile de chiffrer l’ampleur des vols de données. Car, souvent, les internautes ignorent avoir été piratés. Les hackers sont particulièrement intéressés par une identité (un login sur un réseau social par exemple ou un mail) ou bien ce que l’on nomme dans le jargon informatique, un dataset (jeu de données) comprenant par exemple une adresse, une date de naissance, des numéros de carte bancaire, etc. En fonction de la qualité et de la variété de ces données vérolées, ils peuvent en obtenir plus ou moins d’argent.

Si la criminalité violente est en baisse, la cybercriminalité, bien plus lucrative, est, elle, en hausse. Avec de simples phishing (vol de mot de passe par exemple), un pirate peut facilement atteindre 500 euros par jour.

Les numéros d’une carte bancaire volés il y a 10 jours se revendront plus cher sur le Dark Net que ceux pillés il y a six mois par exemple, qui ne sont probablement plus valides.

Une carte d’identité, permettant de souscrire un crédit, a aussi une valeur plus grande.

Spam, compte pillé, usurpation d’identité sur les réseaux sociaux ou auprès d’organismes de crédit et autres commerces en ligne, détournement de fonds… Les risques pour les victimes sont multiples, mais le plus grand, contre lequel il faut se prévaloir, n’existe pas encore. C’est pour cette raison qu’il faut être extrêmement vigilant lorsque vous surfez sur le Web."

Quels réflexes adopter ?

Données personnelles : appliquez ces bonnes pratiques digitales

Planet. Quelles sont les bonnes pratiques digitales à adopter ?

Ludocic Boyer. "Pour éviter le maximum de désagrément, il convient de :

  1. Être le plus minimaliste possible : sur le Web 2.0 (blog, site), vous pouvez être amené à révéler un certain nombre de vos données personnelles en ligne (parcours scolaire ou professionnelle, situation familiale, relations personnelles ou professionnelles…). Le danger peut être partout. Il faut donc se dévoiler le moins possible.
  2. Ne dévoilez pas vos activités : chaque année, il y a une recrudescence de cambriolages durant les vacances scolaires. Mettre une photo de vous sur une aire d’autoroute ou effectuer une story en indiquant par exemple « Youpi, c’est parti pour l’Espagne », peut vous desservir et attirer les voleurs.
  3. Gare également au fisc, qui scrutent vos photos et activités. Si vous louez des biens, mais ne déclarez pas les loyers, vous risquez un redressement.
  4. Ne donnez pas votre identité à tout bout de champs : utilisez un avatar, voire plusieurs et différents comptes Gmail par exemple, afin de différencier votre identité.
  5. Ayez recours à un gestionnaire de mot de passe : avoir un seul mot de passe pour différents comptes vous expose à d’énormes risques. Puisqu’il est humainement ingérable de se rappeler  l’ensemble de ces données, mieux vaut passer par un gestionnaire gratuit. Cela vous facilitera grandement la vie.
  6. Utilisez un VPN ou privilégiez la navigation privée.Activez le composant anti-publicités ciblées de votre navigateur (sur mobile et PC).
  7. Enfin, ne consultez que des sites sécurisés commençant par « https ». N’allez surtout pas sur le Dark Web.

Revenge porn, vol d’informations… Afin de protéger au mieux votre identité numérique ainsi que vos données et savoir ce que l’on dit vraiment de vous sur le Web, nous avons développé Osculteo, un outil en ligne gratuit et simple d'utilisation pour que chacun puisse retrouver le contrôle de sa vie numérique."