Un photographe brésilien a eu une sacrée surprise dimanche. À bord d'un hélicoptère, en pleine forêt amazonienne, il a découvert et photographié plusieurs individus d'une tribu isolée du monde extérieur.
© compte Twitter de José Antônio Orlando / Ricardo Stuckert

Alors qu'ils se rendaient en hélicoptère, dimanche, dans la région brésilienne d'Acre à la frontière avec le Pérou, le photographe Ricardo Stuckert et le chercheur José Carlos Meirelles ont dévié de leur trajectoire pour éviter un orage. Au cœur de la forêt amazonienne qu'ils survolaient, ils ont repéré une hutte, puis des individus à demi-nus.

Il s'agissait de membres de la tribu des "Indiens isolés du cours supérieur de la rivière Humaitá". Ce groupe est totalement détaché du monde extérieur. José Carlos Meirelles, qui a longtemps étudié les tribus indiennes, n'avait pas vu de membres de celle-ci depuis 1988, comme l'a indiqué France Info. D'après lui, "ces photos donnent une définition assez bonne de ces peuples".

À lire aussi –Himbas, Korubo, Jarawa... : découvrez les tribus les plus isolées du monde

"Ils tirent contre tout ce qui ne leur est pas familier"

"C’est très important, car certaines personnes doutent de leur existence", a poursuivi le chercheur. Sur les photos prises par Ricardo Stuckert, on voit des hommes bien réels, armés d'arcs, pointer leur flèche vers les intrus. Selon le photographe, "ils tirent contre tout ce qui ne leur est pas familier".

"C'était puissant et émouvant, a-t-il confié au site. Cette expérience était unique". Certains internautes n'ont pas apprécié de voir le monde moderne s'imposer ainsi à la tribu. Et pourtant, les autochtones portaient des machettes et des haches faites de métal forgé - une technique que les ethnologues pensent qu'ils ne maîtrisent pas. Aussi les "Indiens isolés du cours supérieur de la rivière Humaitá" ont-ils probablement déjà eu des contacts avec d'autres tribus, par exemple à l'occasion de raids.

Vidéo sur le même thème – Marais et animaux exotiques, les trésors cachés de l’Amazonie