Coupées de la société moderne, des populations vivent en autarcie depuis des siècles. Découvrez où se trouvent les tribus les plus isolées du monde et leur histoire.

Les Sentinelles, Inde

Mieux vaut ne pas trop s’approcher de l’île North Sentinel. Située au cœur de l’océan Indien, elle abrite une population qui peut se montrer très agressive envers les visiteurs. On les appelle les Sentinelles.

A lire aussiRoms ou "gens du voyage" : comment faire la différence ?

Totalement coupée de la société, cette population n’a pas évolué depuis près de 60 000 ans. Et elle ne compte pas le faire. Pour les Sentinelles, l’homme moderne est un total étranger. Avec leurs lances et flèches, ils peuvent tuer ceux qui les dérangent. Ce fut le cas en 2006, pour deux pêcheurs clandestins qui ont eu la mauvaise idée de s’approcher trop près de l’île mesurant 72 km².

L'île North Sentinel dépend en réalité des îles Andaman et Nicobar, un archipel situé proche des côtes birmanes et rattaché administrativement à l'Inde depuis la colonisation britannique. Comme l'indique France TV, la population des Sentinelles ne dépasserait pas 400 personnes. Le peuple serait originaire d'Afrique, car la couleur de leur peau est très foncée.

On ne sait pas pourquoi, soudain, ils ont décidé de baisser les armes"

"Ils vivent comme il y a quinze mille ans", explique The Independent, qui a écrit un long article sur les Sentinelles en 1993. Que font-ils sur leur île ? Mystère. On sait juste qu'ils se nourissent principalement de poissons et de tortues. La tribu ne respecte pas une organisation classique. Il n'y a ni chef, ni sorcier.

Un anthropologue indien, Trilokinath Pandit, a été le premier à s'intéresser et à s'approcher des Sentinelles dès les années 1960. Le premier contact direct n'a eu lieu qu'au début des années 1990. En approchant de leur île avec leur bateau, Trinokinath Pandit et son équipe ont été attaqués par des dizaines d'indigènes, qui ont lancé des lances et des flèches. Finalement, un an plus tard, l'anthropologue trouvera une technique pour les apaiser : leur offrir des cadeaux.

La tribu a notamment beaucoup apprecié les noix de coco, qui ne poussent pas sur leur île. "On ne sait pas pourquoi, soudain, ils ont décidé de baisser les armes", se rappelle le chercheur, qui a enfin pu marcher sur ces terres inconnues. Afin d'être acceptée par la communauté, l'équipe de l'anthropologue a dû se dévêtir et ôter leurs lunettes. Les chercheurs comprendront ensuite que les Sentinelles ne sont pas cannibales.

Investissez dans une Location Meublé Non Professionnel (LMNP) et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.