À 36 ans, Geoffroy Delorme a vécu une partie de sa vie avec des chevreuils, devenus sa famille. Nourriture, chasse, froid, départ... Il raconte ces 10 années à l'état sauvage.
Qui est l’homme-chevreuil, qui a vécu 7 ans de vie sauvage en forêt ?IllustrationIstock
Sommaire

Il a vécu en immersion totale dans une forêt. Geoffroy Delorme vient de publier son nouveau livre, intitulé L’homme-chevreuil, sept ans de vie sauvage. Il y raconte son parcours dans la forêt domaniale de Bord, dans l’Eure, en Normandie. Pourquoi ce titre ? Car, comme l’explique Paris Normandie, ses seuls amis étaient alors les chevreuils, puisqu’il était coupé de toute civilisation. Depuis une dizaine de jours, le trentenaire enchaîne les interviews à la télévision et à la radio pour présenter son ouvrage et surtout raconter cette partie extraordinaire de sa vie. Qui est-il réellement ? Que s’est-il passé durant ces sept années de "vie sauvage" ?

L’homme-chevreuil : un "Mowgly d'aujourd'hui"

"Quand j’étais gamin, je n’avais pas le droit d’avoir d’amis. Les chevreuils ont fini par devenir ma vraie famille", raconte Geoffroy Delorme à Konbini, expliquant avoir vécu dix ans en tout dans la forêt. L’aventure a réellement commencé il y a une quinzaine d’années, lorsqu’il était âgé de 20 ans, rapporte Paris-Normandie. Il croise alors la route d’un chevreuil qui lui fait confiance et l’accepte dans ce monde animal, d’ordinaire si méfiant des hommes. Il commence alors des allers-retours entre la maison de ses parents et ce coin de forêt où il a été accueilli par les chevreuils. Il finira par s’y installer définitivement pour quelques années.

Pas de cabane dans les bois, pas d’abri et pas de confort. Geoffroy Delorme se décrit alors comme un "Mowgly d’aujourd’hui" et se calque sur la vie des chevreuils. Comment a-t-il vécu autant de temps en pleine nature ? Comment a-t-il fait pour se nourrir, pour se réchauffer ? A quels dangers a-t-il été exposé ?

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.