Une histoire incroyable ! Une femme de 74 ans a récemment accouché de jumelles. Elle devient la personne la plus âgée au monde à donner naissance, le précédent record étant de 72 ans.

C'est un "miracle" pour les médecins ! Ce mercredi 4 septembre 2019, une Indienne a accouché par césarienne de jumeaux. Cet événement fait d'elle, la femme la plus âgée à avoir donné naissance au monde. Elle s'appelle Mangayamma et son histoire est atypique... Mariée depuis 54 ans, elle et son mari n'ont pas pu avoir d'enfants ensemble alors le couple a décidé d'entreprendre une aventure particulière pour devenir parents. Ils ont tenté une fécondation in vitro (FIV) qui, de toute évidence, s'est bien passée. 

Les chercheurs ont d'abord procédé à une série de tests afin de voir si elle était toujours en mesure de tomber enceinte. Après un résultat positif, 10 médecins l'ont encadré tout le long de sa période de grossesse afin de s'assurer que sa santé et celle du bébé ne soient pas menacées. "Les examens réguliers ont révélé qu’il n’y avait pas de complications", a déclaré l’un des praticiens à un journal local, rapporte Ouest France.

"Je suis très heureuse. Dieu a répondu à nos prières", a déclaré celle qui vient de devenir maman, relate CNews. Les proches, y compris la mère de Mangayamma (95 ans), se sont rendus à l'hôpital pour entourer les tout nouveaux parents. D'ailleurs, l'époux et les autres membres de sa famille ont décidé de distribuer des bonbons pour marquer l’événement. 

La maman et ses deux nourrissons doivent cependa,t rester quelques jours en observation au sein de l'établissement médical. 

Un scénario qui fait polémique en Inde

Cette naissance fait en ce moment polémique en Inde et pose un problème d’éthique. Les citoyens se demandent ce qu’il adviendra des enfants si le couple venait à mourir. A titre informatif, de telles histoires, concernant des femmes âgées qui tombent enceintes après une fécondation in vitro, sont fréquentes dans le pays précise le magazine scientifique Sciences et avenir

Mangayamma n'est, de fait, pas la seule femme dans cette situation. En 2016, Daljinder Kaur devenait elle aussi maman, à 70 ans. "Quand on a vu la publicité pour la FIV, on s'est dit que l'on devrait essayer étant donnée que je voulais vraiment avoir un bébé", expliquait à l'époque la septuagénaire. Problème ? Daljinder fait partie de ces indiennes qui n'ont pas eu de certificat à la naissance et la clinique dans laquelle elle a accouchée lui prêtait un autre âge que le sien. A l'accouchement, elle avait en fait 72 ans, assure l’hôpital. De quoi fausser les records...

Le précédent était d'ailleurs détenu par une autre Indienne de l'Etat de l'uttar Pradesh. Elle avait 72 ans au moment de l'accouchement en 2008 et avait elle aussi donné naissance à des jumeaux.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.