Une première en France ! Du 25 au 29 septembre 2019, vous allez pouvoir vivre une expérience gustative particulière à Nantes. "80 aliments "les plus dégoûtants au monde", pourtant consommés et appréciés dans certains pays, sont réunis dans une exposition.

Du requin fermenté, des testicules de taureau, des têtes de jeunes lapins... Une exposition est organisée dans le cadre des Tables de Nantes, du 25 au 29 septembre 2019. Thème ? Comment nourrir la planète de demain ?

Présentée pour la première fois en France, Disgusting Food Museum, né à Malmö en Suède, a déjà voyagé à Los Angeles. Son objectif étant d'amener "les gens à réaliser que nous devons nous orienter vers de nouvelles sources de protéines meilleures pour l’environnement, comme les insectes ou la viande cultivée en laboratoire", a expliqué son directeur Andreas Ahrens.

Toucher, sentir, goûter, les mots d'ordre de cette exposition

En effet, cet événement montre les différentes dimensions culturelles de l’alimentation partout dans le monde. Il met ainsi en avant plus de 80 aliments connus comme "les plus dégoûtants au monde" : "Outre le plaisir de la curiosité et de la découverte, il peut s’agir de relativiser l’une des six émotions humaines fondamentales qu’est le dégoût". Elle présente par ailleurs, les passionnantes histoires et anecdotes de l’évolution de l’alimentation humaine.

Parmi les produits venus du monde entier, la gastronomie française est aussi présente avec les escargots, le steak tartare ou encore le roquefort, jugé moralement dégoûtant par certaines personnes en raison de son procédé de fabrication, rapporte l'Huffington Post.

Toucher, sentir, goûter sont donc les mots d'ordre de cette exposition. Elle propose par ailleurs plusieurs réunions concernant la transition alimentaire et la reprise du pouvoir sur vos assiettes. Rassurez-vous, si les goûts de ces aliments atypiques ne vous plaîsent pas, un sac à vomi est fourni à l'entrée !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.