Depuis 2018, un dégrèvement progressif de la taxe d'habitation a été instauré et 80% des Français en sont désormais totalement exonérés. Attention toutefois, car certains vont devoir à nouveau la payer cette année. Voici pourquoi.
Taxe d'habitation : les centaines de milliers de Français qui pourraient avoir une mauvaise surpriseIllustrationIstock
Sommaire

Une exonération pas forcément définitive. Parkings, résidences principales et secondaires… Les propriétaires et locataires sont susceptibles de payer une taxe d’habitation. Si depuis 2018, un dégrèvement progressif allant jusqu’à la suppression de cet impôt local en 2023 a été instauré sur la résidence principale, la dispense est soumise à un seuil. Celui-ci est fixé à 27 761 euros de revenus en 2020, pour une part fiscale. Pour un couple avec deux enfants (soit trois parts), le plafond est de 56 549 euros. Cela signifie que pour ne pas avoir à payer la taxe d’habitation, vos revenus ne doivent pas dépasser cette somme. 80% des contribuables en sont donc exonérés. Toutefois, prenez garde !

Taxe d’habitation : gare à l’évolution de vos revenus

Ce n’est pas parce que vous en avez été exemptés l’an dernier, que ce sera aussi le cas cette année. En effet, si vous avez gagné davantage entre-temps, vous y serez à nouveau assujetti. Une mésaventure vécue par 800 000 ménages en 2020, rapporte Le Parisien. D’une année à l’autre, votre situation peut donc être différente.

D’autres devraient en revanche se réjouir. Comme l’an dernier, où un million de foyers faisaient le chemin inverse, de nombreux Français payant la taxe d’habitation à taux plein, devraient bénéficier d’une suppression totale cette année.

"On devrait toujours être sur ces ordres de grandeur avec plus de sortants que d’entrants", assure néanmoins la Direction des finances publiques.

Comment savoir si vous serez perdant ou gagnant cette année ? Quelle réduction pourrez-vous obtenir ? Plusieurs solutions que voici vous permettront de répondre à ces questions.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.