Impôts : voici combien vous allez payer en 2023Istock
Le printemps arrive et, avec lui, la déclaration de revenus. Vous voulez savoir combien vous paierez en 2023 ? Suivez le guide.
Sommaire

J moins un mois. Avec l’arrivée du printemps arrive celle de la déclaration de revenus, durant laquelle vous devez indiquer les sommes perçues en 2022. Combien allez-vous devoir payer dans les 12 prochains mois ? Plus ou moins d'impôts ? Si vous ne pouvez pas attendre pour le savoir, vous pouvez utiliser le simulateur mis en ligne par la Direction générale des finances publiques.

Impôts : quel modèle de simulateur choisir ?

Comme l’explique le site du Service public, le simulateur "vous permet de déterminer le montant de votre impôt sur le revenu" :

  • Modèle simplifié : "Si vous déclarez des salaires, des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des gains de cessions de valeurs mobilières, de droits sociaux et de titres assimilés. Egalement si vous déduisez des charges courantes (pensions alimentaires, frais de garde d’enfant, dons aux œuvres…)"
  • Modèle complet : "Si vous déclarez en plus des revenus d’activité commerciale, libérale, agricole, des revenus des associés et gérants, des investissements dans les DOM-COM, des déficits globaux…"

Pour rappel, voici le barème 2023 pour l’impôt sur les revenus de 2022 :

  • Tranche de revenus par part fiscale jusqu’à 10 777 euros : taux de 0%
  • Tranche de revenus par part fiscale de 10 777 euros à 27 478 euros : taux de 11%
  • Tranche de revenus par part fiscale de 27 478 euros à 78 570 euros : taux à 30%
  • Tranche de revenus de 78 570 euros à 168 994 euros : taux à 41%
  • Plus de 168 994 euros : taux à 45%

Vidéo du jour

Grâce au simulateur disponible, vous pourrez anticiper le montant annuel de votre impôt sur le revenu. Pour la première fois, vous pourrez aussi estimer votre taux marginal d’imposition, grande nouveauté de l’année 2023. Voici comment le faire correctement.

Impôts 2023 : les informations à compléter dans le simulateur

Si vous optez pour le modèle simplifié du simulateur, vous devez indiquer plusieurs renseignements :

  • Votre état civil : situation maritale, lieu de résidence (métropole, Guadeloupe Martinique ou Réunion, Guyane ou Mayotte), année de naissance, parent isolé ou non, enfants encore rattachés au foyer etc.
  • Vos revenus : salaire, pension de retraite, rente, revenus capitaux immobiliers, revenus fonciers
  • Vos charges : déductibles (CSG, pensions alimentaires), épargne retraite
  • Réductions et crédits d’impôts (dons aux associations, garde d’enfant…)
  • Avance sur réductions et crédits d’impôts perçus en début d’année

Si vous n’oubliez pas certaines cases, alors vous aurez une idée de l’impôt sur le revenu que vous aurez à payer dans les prochains mois. Attention néanmoins à ce que vous faites…

Impôts 2023 : le simulateur peut-il vous dispenser de la déclaration de revenus ?

Si ce simulateur de l’impôt se rapproche au plus près de la réalité, il ne remplace pas le calcul fait officiellement par l’administration fiscale. Le ministère de l’Economie rappelle que le montant final est à titre "indicatif" et il peut donc être différent après votre déclaration de revenus. Compléter les informations demandées par le simulateur ne vous dispense pas, non plus, de compléter votre déclaration de revenus au printemps. Le site du Service public indique que la période de déclaration de 2023 aura lieu en avril.