Comme tout contribuable, vous avez probablement commis quelques erreurs en déclarant vos revenus cette année. Voici ce qu'il faudra éviter l'année prochaine.
Impôts : 8 erreurs à ne pas reproduire l’année prochaine

Errare humanum est. L’erreur est humaine, dit la maxime parfois attribuée au philosophe Sénèque. Pourtant, elle ne s’arrête pas là ! Pour avoir la locution complète, il faut aussi ajouter sa deuxième partie : "perseverare diabolicum". Ces deux derniers mots viennent changer le sens de la phrase, puisqu’ils signifient : "persévérer [dans son erreur] est diabolique". Un adage on ne peut plus vrai en matière d’impôts… Et pourtant, tous les ans, les contribuables multiplient les bourdes, les bêtises comme les impairs. Plus de détails à ce propos dans notre diaporama.

C’est précisément pour éviter que de telles maladresses soient reproduites d’une année sur l’autre que le site des impôts liste les erreurs les plus fréquentes. La campagne de déclaration des revenus de 2020 étant fermée cette année, il est trop tard pour ne pas les commettre. Mais assurez-vous d’être plus attentifs pour celle à venir ! Et ne perdez pas de vue qu’il est encore temps de rectifier vos éventuels errements. 

Impôts : vous pouvez corriger les erreurs sur votre déclaration

L’arrivée - prochaine où déjà actée - de votre avis d’imposition constitue une occasion parfaite pour rectifier votre déclaration de revenus, rappelle le magazine spécialisé Dossier Familial sur son site. Dès le 4 août 2021, et jusqu’au 15 décembre de la même année, vous pourrez donc accéder au service "Corriger ma déclaration en ligne" depuis votre espace personnel sur le site des impôts. N’hésitez pas à modifier ce qui n’apparaît pas pertinent. Traquez les oublis et les erreurs… Car dans le cas inverse ils pourraient vous coûter cher !

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.