Certains épargnants ayant opté il y a quelques années pour la défiscalisation immobilière pourraient finalement en être pour leurs frais. En cause ? Un calendrier parfois peu clair.
Impôts 2021 : mauvaise surprise pour vos investissements ?Istock

D’aucuns, c’est peu de le dire, risquent de s’arracher les cheveux. Peut-être en faites vous partie cette année ? En effet, en 2021, l’administration fiscale réserve quelques surprises aux contribuables français. Certaines résultent - assez logiquement - des contraintes sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19 et la dégradation de la situation épidémiologique en Hexagone. Autant de conséquences désormais connues, que Planet a déjà évoquées. D’autres, en revanche, ont bien davantage de quoi surprendre les épargnants. 

Car c’est bien d’eux dont il est finalement question, cette fois.

Certains parmi eux, indique Capital, pourraient s’étrangler en découvrant la douloureuse qui leur sera adressée par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). Il s’agit des propriétaires immobiliers, qui ont jugé bon d’investir en 2014 en faisant appel au dispositif Pinel. Ce n’était pas nécessairement une mauvaise idée - au contraire… Du moins, pour quiconque a pu mettre son bien en location en temps et heure !

Impôts 2021 et dispositif Pinel : qui va payer cher sa défiscalisation et qui sera épargné ?

Le dispositif Pinel, poursuivent nos confrères, permet à quiconque investit dans l’immobilier en s’engageant à louer le bien six années durant a minima de défiscaliser une partie de leur impôt. Il est d’ailleurs possible de repousser de trois ans cet engagement.

En l’état actuel, tout propriétaire ayant commencé à louer en 2014 pourra continuer à profiter de ce petit coup de pouce. Si vous avez acheté en 2014 mais commencé à louer l’année suivante - en 2015, donc - attendez-vous à la douche froide. Explications.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.