Que vous ayez ou non déjà déclaré vos revenus, pensez à vérifier ces éléments. Car, en cas d'erreur, vous risquez de régler trop d'impôts. Détails.
La case à ne pas oublier pour ne pas payer ses impôts en doubleIllustrationIstock

Les erreurs et autres oublis restent nombreux dans les déclarations de revenus. Afin de vous faciliter la tâche, certaines cases sont déjà préremplies par le fisc. Cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas prendre le temps de vérifier ces éléments.

Si vous avez perçu des dividendes ou autres intérêts de produits d’épargne fiscalisés en 2020, la flat tax correspondante (30% dont 17,2% de cotisations sociales et 12,8% d'impôt sur le revenu), a alors sans doute été prélevée à la source, fin décembre 2020. L’ajustement de ce prélèvement forfaitaire s’effectue ensuite lors de la déclaration 2021.

Chaque banque et établissement ayant émis ce prélèvement a dû vous transmettre un imprimé fiscal unique (IFU), récapitulant les informations transmises au Trésor Public.

Impôts : comment éviter de payer deux fois la flat tax ?

Comme le précise le site Corrige ton impôt, "le montant du crédit d’impôt restitué est déjà indiqué par le fisc", si vous avez préalablement coché la case 2OP. Vous le trouverez en case 2CK". Elle concerne le prélèvement libératoire déjà versé, relatif à des revenus de capitaux mobiliers. Le montant indiqué sera déduit du calcul de l'impôt. Contrôlez si les chiffres présents sur votre relevé bancaire, sur l'IFU et sur votre déclaration de revenus préremplie sont bien identiques.

Mieux vaut cependant effectuer une simulation "pour vérifier si cela ne fait pas augmenter la fiscalité via la déclaration d’impôt, car en annulant le PFU, les revenus sont soumis au barème de la déclaration après abattements", peut-on lire sur le site spécialisé.

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.