Vous l'ignorez peut-être, mais vos dépenses actuelles peuvent vous permettre d'alléger votre note fiscale en 2022. Voici les différents dispositifs de défiscalisation qui peuvent vous le permettre.
Impôts : 5 astuces à appliquer maintenant pour réduire ce que vous paierez l'an prochain

Le meilleur moyen de payer moins d’impôts et de s’informer. Chaque année, les foyers fiscaux perdent en effet 1650 euros, par méconnaissance des différents dispositifs législatifs. Résultats, les contribuables déclarent mal leurs impôts et ne profitent pas des réductions fiscales auxquelles ils ont droit. Différentes charges pourraient pourtant être déduites. Encore faut-il savoir ce que l’on nomme dépenses défiscalisantes.

Impôts : les différentes dépenses défiscalisantes

"Les dépenses défiscalisantes sont l’ensemble des dépenses qui, lorsqu’elles sont engagées par un foyer fiscal, ouvrent en contrepartie droit à un avantage fiscal", nous expliquait récemment Martin Cortet, expert en Finances Personne au sein de Tacotax. Ce dernier peut prendre plusieurs formes que voici :

  • La déduction fiscale : "Dépense qui va venir réduire l’assiette d’imposition. Dans ce cas, on ne va pas réduire directement le montant de l'impôt, mais on déduit la dépense du montant du revenu imposable, ce qui a pour conséquence de mécaniquement faire baisser le montant de l'impôt", détaille l’expert.
  • La réduction d’impôt : "Elle impacte directement le montant de l’impôt dû. Les réductions d’impôt viennent, comme leur nom l’indique, réduire l’impôt dû dans la limite de son montant. Ainsi, si le montant de la réduction excède celui de l’impôt dû, le reliquat n'est jamais remboursé. Dans certains cas, il sera reportable sur l'impôt des années suivantes (Girardin Industriel, FIP), mais dans d’autre, le reliquat de réduction d'impôt sera définitivement perdu (Pinel)", note Martin Cortet.
  • Le crédit d’impôt : "Il constitue une créance acquise sur le Trésor : de ce fait, tous les contribuables peuvent en bénéficier, qu’ils soient imposables ou non. En pratique, les crédits d’impôt s’imputent après les réductions d’impôt sur ce qu’il reste à payer. Si le montant des crédits d’impôt dépasse le montant de l’impôt dû, l'administration fiscale rembourse la différence", indique-t-il.

Quelles mesures peuvent ainsi vous permettre d’alléger vote notre fiscale ? Découvrez-en 5 dans  notre diaporama ci-dessus.

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.