De nombreuses affaires de squat ont, ces derniers mois, indignés les propriétaires français, qui ne se sentaient pas assez protégés par la loi. Sont-elles pour autant aussi nombreuses qu'on l'imagine ? La création d'un observatoire des squats permet enfin d'évaluer l'ampleur du phénomène.
Maisons squattées : quel est vraiment l’ampleur du phénomène ?IllustrationIstock

Jusqu’à présent, le gouvernement ne disposait d’aucun chiffre officiel. Le nombre de logements occupés illégalement ne pouvait donc être véritablement évalué. Ces derniers mois, différentes affaires de squats ont été relayés dans les médias, avec les témoignages des propriétaires, désabusés et dépassés par la situation. Malgré les multiples démarches entreprises, parvenir à déloger les squatteurs n’est pas toujours simple. Ils se passent parfois des années avant que les propriétaires récupèrent leur bien, souvent en piteux état. Quel est la véritable ampleur du phénomène ? Ces situations sont-elles plus ou moins nombreuses qu’on ne le pense ?

Maisons squattées : création d’un observatoire des squats

La création d’un observatoire des squats, annoncée en avril dernier par la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, va enfin permettre d’y voir plus clair. Ce dernier, qui collabore avec les préfectures, vient en effet de rendre ses toutes premières conclusions.Selon ce premier bilan tant attendu, depuis janvier 2021, 124 demandes de procédures sont remontées aux préfets dans des cas supposés de squats. Dans un peu plus de 75% des cas, (95 demandes), le bien a pu être récupéré par son propriétaire, rapporte Capital.

Quant au 29 cas restants, ils sont en cours de traitement, pour une courte période. Cela fait suite, seulement le ministère, à des dossiers incomplets des propriétaires ou des recherches de places d’hébergement pour les squatteurs.

Certaines régions sont-elles par ailleurs plus touchées par ce fléau que d’autres ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Une famille doit débourser des milliers d'euros pour sa maison squattée

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.