Le 1er février prochain, le taux du Livret A va être revalorisé à 1%. Devez-vous pour autant y placer toutes vos économies ? Le Point.
Livret A : que faut-il en faire, maintenant que le taux va être relevé ?IllustrationIstock
Sommaire

Cela n’était pas arrivé depuis 10 ans. Le taux du Livret A, placement de précaution préféré des Français, va enfin être revalorisé le 1er février prochain. Après avoir été abaissé au taux plancher de 0,5% il y a deux ans, il va remonter à 1% dans quelques jours. Une bonne nouvelle en apparence pour les 55 millions de Français qui en possèdent un, selon les derniers chiffres fournis par la Caisse des Dépôts et Consignation, puisque sa dernière hausse date d’août 2011 !

Cette augmentation va-t-elle pour autant rendre son attractivité à ce livret ? Est-il conseillé d’y placer tout votre argent ?

Livret A : une revalorisation insuffisante

Cette élévation du taux, annoncée en décembre dernier par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, s’explique par l’augmentation de l'inflation ces six derniers mois. En effet, l’indice des prix à la consommation a bondi de 2,8% sur un an au mois de décembre 2021, soit le même taux qu’en novembre, d’après l’Insee.

Le rendement du Livret A après accroissement demeure donc bien en deçà du niveau de l'inflation. Comme le détaille Boursorama, cela signifie qu’une fois retraité de l'inflation, la rémunération est négative. Les effets de l’inflation pourront être légèrement atténués, mais ils ne seront en aucun cas annulés. Le Livret A ne devrait ainsi rapporter que 16,5 € par en moyenne. À l’instar des autres livrets (Livret jeune, LDDS), en 2022, ce placement continuera de ce fait à vous faire perdre du pouvoir d’achat.

Pour autant, ce livret reste utile. Voici les raisons de le conserver.

Livret A : conservez-le pour des projets à court-terme

Dans ces conditions, mieux vaut alors ne pas mettre l’ensemble de vos œufs dans le même panier. Il convient néanmoins de conserver cette épargne de précaution pour faire face à d’éventuelles dépenses imprévues (petits travaux, réparation ou achat d’un véhicule…), mais aussi pour financer des projets à court-terme, voire à très court-terme (de 3 à 6 mois) : vacances, achats de nouveaux meubles, etc. La disponibilité de fonds immédiate est en effet l’atout principal de ce produit. Les experts recommandent d’y placer environ 3 mois de dépenses courantes. Que faire du reste ?

Livret A : diversifiez votre épargne

Afin d’optimiser votre rendement en 2022, mieux vaut diversifier votre portefeuille. Notamment pour les projets à moyen et long terme.

Si vous n’aimez pas prendre de risques, l’assurance-vie peut vous permettre de gagner un peu plus qu’avec un Livret A. Garantis en capital, mais fiscalisé (30 % ou barème de l'IR + 17,2% de PS pour les contrats de moins de 8 ans), certains fonds euros ont atteint en 2021 plus de 2%.L’immobilier peut aussi vous satisfaire : SCPI, location meublée, crowdfunding immobilier… Tournez-vous vers le produit correspondant le mieux à votre profil, à l’aide d’un professionnel.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.