L'épidémie de coronavirus redémarre sec. Faut-il craindre l'impact financier d'un tel rebond ? Quelles conséquences pour votre épargne ? Quelques éléments de réponse.
Covid : les surprises que le retour en force de l'épidémie réserve à votre épargneIstock
Sommaire

La Bourse ne se porte pas bien. Elle est malade, affirme Capital, sur la base des informations de Pictet Wealth Management. La banque suisse, fondée à Genève en 1805, et sans appel : le coronavirus détraque le système financier mondial, et donc également celui qui régit l’Hexagone. Cela pourrait ne pas être une très bonne nouvelle pour les épargnants. 

"La multiplication des cas de Covid-19 aux quatre coins du monde représente la menace la plus importante à court terme" pour les marchés financiers, juge en effet, le groupe helvète. La société française de gestion d’actifs Amundi s’inquiète, elle, de l’entrée dans "un nouveau régime financier avec des caractéristiques stagflationnistes similaires à celle des années 1970".

En 2022, "l’inflation s’avèrera permanente et incertaine, alimentée par les contraintes d’approvisionnement et l’extension des pénuries à tous les secteurs de l’économie", souligne en effet l’entreprise.

Stagflation, inflation… de quoi parle-t-on au juste ?

Le mot stagflation, rappelle Forbes sur son site, est un terme valise né de la contraction de "stagnation" et "inflation". C’est une situation économique observée dans les années 70, à la suite des chocs pétroliers de 1973 et de 1979. Tous deux ont engendré des hausses de prix durables et un important désordre monétaire. Ce dangereux cocktail a lui-même provoqué la hausse des taux d’intérêts, et donc du coût de la dette tant pour les ménages que pour les entreprises.

La stagflation est aussi responsable des fortes hausses du taux de chômage constatées à cette période, laquelle a mécaniquement un impact sur l’équilibre du régime de retraite complémentaire du privé, ainsi qu’a déjà pu le préciser Planet.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.