Dans le Finistère, trois membres d'une famille, deux adultes et un enfant, ont perdu la vie jeudi 19 mai après avoir été emportés par une vague. Le point sur le drame.
Finistère : trois membres d'une famille emportés par une vague Creative Commons

Jeudi 19 mai 2022, trois membres d’une même famille, un couple et l’un de leurs enfants, âgé de 12 ans, ont été brutalement emportés par la houle à Plogoff, une petite commune à l'extrémité du Cap Sizun, dans le Finistère. Ils étaient en train de pêcher sur la digue lorsqu’une violente vague les a frappés de plein fouet, vers 18h40, avant de les emporter vers le large. 

Des témoins appellent rapidement les secours, et de gros moyens sont déployés pour secourir les victimes. En vain. Hélicoptères, secours en mer et pompiers ne parviendront pas à les sauver. Vers 19h30, les deux adultes ont été repêchés, en arrêt cardio-respiratoire. Ils n’ont pas pu être réanimés. L’enfant a été repêché quant à lui peu après 22 heures, sans vie. 

Drame de Plogoff : qui sont les victimes ?

Le père était âgé de 55 ans, la mère de 33 ans. Leur garçon, de 12 ans. Le couple avait trois autres enfants, qui étaient, d’ailleurs, présents sur la rive au moment du drame.

Ils sont âgés de 13 à 15 ans. 

Profondément choqués par la scène, ils ont été pris en charge par les services médicaux et psychologiques. 

La famille habitait à Audierne, une commune de la région. 

Ce jour-là, pourtant, les conditions météo n’étaient pas défavorables. La mer était agitée, mais sans plus. Pas de quoi s’inquiéter, donc, surtout que la digue où le drame s’est produit “est un coin qui est ouvert et accessible. C’était même sur un chemin de randonnée pour une partie”, a expliqué David Foltz, le directeur de cabinet du préfet du Finistère, à France Bleu

L’affaire ne devrait toutefois pas connaître de suites judiciaires, selon la procureure de la République de Quimper, Carine Halley. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.