Un contrat d'assurance vie permet généralement de mieux rentabiliser son épargne. Mais pour cela, faut-il encore que le contrat souscrit soit efficacement organisé. On distingue principalement deux solutions.
©iStockIstock

Assurance vie en euros : une gestion sans risque de son épargne

Placer son épargne sur une assurance vie, c'est une solution choisie par de nombreux Français, du fait de taux d'intérêt plus intéressants que ceux des livrets. Cependant, cela implique un certain degré de risques pour en bénéficier.

Pour ne pas mettre en danger son épargne financière, la première solution consiste à opter pour un contrat en euros. Bien qu'elle n'offre qu'une très faible rentabilité (moins de 2% en 2018), cette formule permet de garantir le fonds à 100% et de profiter d'un taux plus avantageux que les livrets d'épargne classique (0,75% pour le livret A par exemple).

Assurance vie multisupports : un investissement rentable mais risqué

Pour valoriser son épargne financière, l'autre solution consiste à opter pour un contrat multisupports, à savoir un contrat qui associe un fonds en euros garantis et des unités de compte qui sont investies sur des actions ou des obligations. Avec cette formule, il est possible de bénéficier d'une rentabilité beaucoup plus importante.

Toutefois, les sommes placées sur des unités de compte sont susceptibles d’être perdues. Pour limiter le risque, les assureurs peuvent proposer des investissements selon le degré de risque accepté par le client : faible, moyen ou fort. À lui de choisir la formule qui est la plus adaptée à ses envies de rentabilité et au risque qu’il est capable d’assumer. 

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.