Près de Naples, en Italie, des volcans très dangereux pourraient se réveiller bientôt, selon des scientifiques. Ce sont ces mêmes volcans qui auraient provoqué la disparition de l'Homme de Néandertal...

Des volcans très dangereux pourraient revoir le jour, selon une étude parue dans Nature.com. On les appelle Campi Flegrei (champs Phlégréens en français) et on les retrouve près de Naples, en Italie. Au total, on dénombre 24 cratères qui s'étendent sur 13 kilomètres. C'est la plus grande structure volcanique en Europe.

A lire aussi -Mars : comment un volcan a mis la pagaille sur la planète rouge

Ils auraient provoqué la fin de l'Homme de Néandertal

Comme le révèle le Washington Post, des chercheurs français et italiens se sont interessés sur une possible éruption des champs Phylégreens. Selon eux, les volcans pourraient se réveiller en raison de l'augmentation du magma, qui libère des fluides et des gaz à des niveaux bien plus élevés (10 fois supérieurs) que la normale. Une vapeur brûlante se déverse ainsi sur les roches, ce qui peut leur faire perdre "leur résistance mécanique", entraînant alors "une accélération du phénomène".

Toutes les conditions semblent réunies pour une éruption, après 500 ans de sommeil. La dernière éruption remonte à 1538. Si elle n'avait pas fait de dégât important, les volcans avaient tout de même craché environ 40 kilomètres cube de matériaux volcaniques. La plus grande éruption a eu lieu il y a environ 40 000 ans. Elle reste, à ce jour, la plus importante éruption que l'Europe ait jamais connue. Les volcans auraient ainsi provoqué la disparition de l'Homme de Néandertal !

Vidéo sur le même thème : elle surfe à côté d’un volcan

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Décès de l'ancien champion de tennis Peter McNamara