Selon Météo France, l'hexagone pourrait connaître des pics de chaleur de plus de 50°C l'été à partir de 2050. Petit tour d'horizon des solutions envisageables pour faire face à ces températures record.
AFP

Des étés de plus en plus difficiles à supporter

Des températures pouvant dépasser 50°C durant l’été ! Voilà le scénario qui pourrait nous attendre durant la deuxième moitié du siècle, selon un expert de Météo France interrogé par France Inter. "Nous estimons qu’à l’horizon 2021-2050, que l’on prenne un scénario optimiste ou non, la fréquence des vagues de chaleur pourrait doubler en comparaison avec la période 1981-2010. A cela faut-il encore ajouter que les vagues de chaleur dureront potentiellement plus longtemps et seront aussi plus intenses avec des pics de chaleur plus élevés", confirme à Planet.fr François Jobart, météorologue à Météo France.

Pire encore, selon le spécialiste, si rien n’est fait pour le climat, "le scénario catastrophe indique que l’intensité des vagues de chaleur sera multipliée par cinq durant la période 2071-2100 par rapport à 1981-2010". Habitués à un climat tempéré, les Français n’auront d’autres choix que de s’adapter. D’ici là, mieux vaudra s’installer à la campagne pour supporter l’été.

En effet, dans les villes, le phénomène d’îlots de chaleur urbains risque d’aggraver la situation. Plusieurs raisons permettent d’expliquer ce phénomène. "La couleur très minérale des bâtiments en ville concentre la chaleur, l’orientation des bâtiments produit, elle, un effet canyon avec un vent qui s’engouffre dans certaines rues et pas d’autres, l’absence de végétation et d’espaces verts, le trafic et la pollution renforcent également cet effet de chaleur", énumère Marc Barra, écologue à l’agence régionale de la biodiversité Île de France (ARB îdF).

Vidéo : Alerte canicule : comment garder sa maison au frais

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.