La vie coûte de plus en plus cher. C'est pourquoi certains plaident en faveur d'une hausse des salaires et des retraites. Mais est-ce la bonne solution ?
Retraites, salaires : pourquoi il ne faut surtout pas les augmenter maintenantIstock
Sommaire

Chaque jour, le portefeuille se fait plus léger. C’est que, en France, le coût de la vie grimpe sans jamais s’arrêter ! Récemment encore, les ménages se chauffant ou cuisinant au gaz en faisaient l’expérience. Depuis le 1er octobre, ils accusent une hausse de 12,6 % des tarifs. Le prix de l’énergie a bondi si haut au cours de l’année que le gouvernement a dû réagir. Jean Castex, le Premier ministre, a donc annoncé un gel temporaire des cours. C’est d’ailleurs loin d’être la seule ressource à peser toujours plus dans le budget des Françaises et des Français…

Par conséquent, il n’est guère étonnant de voir les organisations syndicales réclamer des "réponses urgentes" sur ces questions notamment. Nombre d’entre elles, informe Le Parisien sur son site, appelaient ce mardi 5 octobre 2021 à la grève et à la manifestation. Selon eux, il est urgent de "revaloriser les grilles de classifications des branches professionnelles, d’augmenter le Smic, le point d’indice de la fonction publique, les pensions, les minima sociaux et les bourses d’étude". En bref, il faut venir en aide à toutes les travailleuses et tous les travailleurs, ainsi qu’aux étudiants et autres futurs actifs. Une mauvaise idée, aux yeux de l’économiste Philippe Crevel.

Peut-on vraiment augmenter les salaires et les retraites maintenant ?

Face à "l’urgence salariale" dénoncée par les syndicats, la revalorisation n’est pas la solution, soutient le directeur du Cercle de l’Epargne. Après tout, c’est une réponse compromise par l’inflation. Sur une année, affirmait récemment l’Insee, elle est montée de 2,1%. Une hausse importante, qu’il est assez simple d’expliquer. "Depuis plusieurs mois, nous constatons une reprise de l’inflation. C’est un phénomène de rattrapage, qui fait suite à la très faible inflation de 2020, provoquée par un arrêt presque total de la consommation pendant les périodes de confinement et de crise sanitaire. Pour l’heure, il est difficile de savoir combien de temps cela pourrait durer et il apparaît donc dangereux de jouer la surenchère en gonflant artificiellement le montant des revenus", observe en effet le spécialiste.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.