Le départ à la retraite se doit d'être préparé. Dans certains cas, pour celles et ceux qui l'auraient bien anticipé, il est même possible de se servir de son compte épargne-temps pour lisser son imposition.
Retraite & impôts : comment défiscaliser son compte épargne-tempsIstock
Sommaire

Connaissez-vous le compte épargne-temps (CET) ? Il s’agit d’un dispositif bien utile à l’attention des salariés, qui leur permet "d’accumuler des droits à congé rémunéré ou de bénéficier d’une rémunération (immédiate ou différée), entre contrepartie des périodes de congés ou de repos non prises, ou des sommes qu’il y a affectées", écrit l’administration française sur le site du service public. En somme, ce précieux outil ouvre droit à des jours de congés supplémentaires… lesquels peuvent ensuite être convertis en deniers sonnants et trébuchants ; si le souscripteur le préfère. Sans grande surprise, c’est aussi un instrument puissant dans le cadre de l’anticipation du départ à la retraite.

Rappelons, cependant, que la mise en place d’un compte épargne-temps dépend de la volonté de l’employeur et ne constitue pas une obligation. "Lorsqu’il est mis en place, les dispositions du CET sont fixées par convention ou accord d’entreprise ou d’établissement (ou, à défaut, par convention ou un accord de branche)", souligne d’ailleurs la plateforme officielle de la République française, non sans rappeler qu’aucun salarié n’a l’obligation de l’utiliser.

Compte épargne-temps : quelle est son utilité à l’approche de la retraite ? 

Le compte épargne-temps, c’est important de le préciser,peut-être alimenté par l’employé comme par l’employeur. Tout dépend alors des conditions spécifiées dans l’accord collectif convenu entre les différentes parties. Le salarié comme son patron peuvent procéder à deux types de versements : du temps (c’est-à-dire l’abandon de certains jours de congés, au-delà de la cinquième semaine de repos annuelle ou d’éventuels RTT & jours de repos compensateurs), ainsi que de l’argent (généralement issu des primes, de l’intéressement, des éventuels plans d’épargne salariale ou de la majoration des heures supplémentaires). 

Reste à savoir, dès lors, comment il peut être utilisé pour préparer sa retraite. L’utilisation la plus commune, d’ores et déjà évoquée dans nos colonnes et également détaillée sur le site de La Retraite en Clair, consiste à mettre à profit les droits ainsi acquis pour partir plus tôt. C’est cependant loin d’être la seule option qui s’offre à vous… Récapitulatif.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.