Employés, cadres, commerçants… Quel serait l'impact d'un recul de l'âge légal à 64 ans et plus, pour ces différents profils ? Faisons le point.
Réforme des retraites : qui doit s'attendre à quoi, passé 2022 ?

Après avoir été relevé de 0,4% en janvier 2021, les pensions de retraite ont été revalorisées de 1,1 % ce 1er janvier 2022. En pratique, cette hausse doit être appliquée sur les pensions dues au titre de ce mois de janvier qui, le plus souvent, seront versées début février. 60, 62, 64, 65 ans… Quel sera le futur âge légal de départ à la retraite ? Les candidats à la présidentielle 2022 ne sont pas tous unanimes face aux options de ce paramètre majeur pour l’équilibre des régimes de retraite. Quelles seraient les conséquences sur votre niveau de vie une fois à la retraite, en fonction de votre profil et des principales pistes de refonte possibles ? Le magazine économique Capital s’est penché sur la question.

Réforme des retraites : deux refontes passées au crible

Dans une étude menée en collaboration avec le cabinet spécialisé Optimaretraite, nos confrères ont retenu deux refontes pour leurs simulations :

  • Une réforme a minima, dans laquelle l’âge pivot serait relevé à 64 ans, soit deux ans de plus qu’à l’heure actuelle
  • Une réforme d’ampleur, qui couple le recul de l’âge légal à un rallongement de la durée de cotisation

Notons d’ailleurs qu’à la suite de la dernière réforme Touraine de 2014, cette durée, actuellement fixée à 167 trimestres, va être progressivement rehaussée jusqu’à un maximum de 172 trimestres. Soit 43 années pour les générations nées à partir de 1973 qui devraient liquider leurs droits dès 2035.

Capital a décidé d’ajouter 8 trimestres à cette durée, ce qui revient à un total de 45 années de cotisation. L’âge du taux plein automatique sans pénalité possible a également était reculé de deux ans, de 77 à 79 ans. Dernier paramètre modifié, le mode de comptabilisation du salaire annuel moyen (le SAM), servant à établir le montant de la retraite au sein du régime général. "Au lieu de ne retenir que les 25 meilleures années d’une carrière, nous avons estimé que ce seraient les trente meilleures, désormais, qui devraient être intégrées", indique le magazine. Ce qui aurait pour effet de réduire le niveau de pension servie.

Concernant Emmanuel Macron, il a confirmé ce mercredi 15 décembre sa volonté d’aller "vers une sortie de ce qu’on appelle des régimes spéciaux" de retraite. Il reconnaît toutefois que passer de 42 à un seul serait "trop anxiogène" pour les Français. "Il nous faut aller vers un système simplifié" avec "grosso modo trois grands régimes", pour la fonction publique, pour les salariés du privé et pour les indépendants, précisait le 15 dernier le chef de l'État lors de son interview sur TF1 et LCI.

Quels seraient alors les actifs gagnants ou perdants ? Découvrez les différents profils dans le diaporama ci-dessous.

Employé

1/6
Employé

Voici, avec ou sans réforme, la pension d’un employé ayant 3 enfants, qui a commencé sa carrière à 21 ans, et qui a été 6 ans au chômage. Son salaire mensuel net en fin de carrière s’élève à 2 470 euros.

Pension pour un départ à 62 ans :

Sans la réforme : 1470 € net

Taux de remplacement : 59,5%

Pension pour un départ à 64 ans :

Sans la réforme : 1688 € net

Taux de remplacement : 68,40%

Avec une réforme a minima : 1564 € net

Taux de remplacement : 63,30%

Avec une réforme d’ampleur : 1443 € net

Taux de remplacement : 58,40%

Pension pour un départ à 66 ans :

Sans la réforme : 1918 € net

Taux de remplacement : 77,70%

Avec une réforme a minima : 1787 € net

Taux de remplacement : 72,40%

Avec une réforme d’ampleur : 1672 € net

Taux de remplacement : 67,70%

Jusqu’à 1531 € de pénalités Agirc-Arrco en plus (écart maximal entre le bonus-malus sans réforme et réforme d’ampleur)

Cadre

2/6
Cadre

Voici, avec ou sans réforme, la pension d’un cadre ayant 2 enfants, qui a commencé sa carrière à 21 ans, et qui a été 2 ans au chômage. Son salaire mensuel net en fin de carrière s’élève à 5 530 euros.

Pension pour un départ à 62 ans :

Sans la réforme : 2378 € net

Taux de remplacement : 43%

Pension pour un départ à 64 ans :

Sans la réforme : 2813 € net

Taux de remplacement : 50,90%

Avec une réforme a minima : 2813 € net

Taux de remplacement : 50,90%

Avec une réforme d’ampleur : 2460 € net

Taux de remplacement : 44,50%

Pension pour un départ à 66 ans :

Sans la réforme : 3091 € net

Taux de remplacement : 55,90%

Avec une réforme a minima : 3091 € net

Taux de remplacement : 55,90%

Avec une réforme d’ampleur : 2908 € net

Taux de remplacement : 52,60%

Jusqu’à 7193 € de pénalités Agirc-Arrco en plus (écart maximal entre le bonus-malus sans réforme et réforme d’ampleur)

Cadre supérieur

3/6
Cadre supérieur

Voici, avec ou sans réforme, la pension d’un cadre supérieur ayant 3 enfants, qui a entamé sa carrière à 23 ans, et qui a été 2 ans au chômage. Son salaire mensuel net en fin de carrière s’élève à 10 000 euros.

Pension pour un départ à 62 ans :

Sans la réforme : 5009 € net

Taux de remplacement : 50,1%

Pension pour un départ à 64 ans :

Sans la réforme : 5429 € net

Taux de remplacement : 54,30%

Avec une réforme a minima : 5271 € net

Taux de remplacement : 52,70%

Avec une réforme d’ampleur : 5231 € net

Taux de remplacement : 52,30%

Pension pour un départ à 66 ans :

Sans la réforme : 5851 € net

Taux de remplacement : 58,50%

Avec une réforme a minima : 5691 € net

Taux de remplacement : 56,90%

Avec une réforme d’ampleur : 5648 € net

Taux de remplacement : 56,50%

Jusqu’à 17 716 € de pénalités Agirc-Arrco en plus (écart maximal entre le bonus-malus sans réforme et réforme d’ampleur)

Infirmière

4/6
Infirmière

Voici, avec ou sans réforme, la pension d’un infirmier ou d’une infirmière ayant 2 enfants et qui a commencé sa carrière à 21 ans. Son salaire mensuel net en fin de carrière s’élève à 2 725 euros (grade 2).

Pension pour un départ à 62 ans :

Sans la réforme : 2058 € net

Taux de remplacement : 75,5%

Pension pour un départ à 64 ans :

Sans la réforme : 2368 € net

Taux de remplacement : 86,90%

Avec une réforme a minima : 2154 € net

Taux de remplacement : 79,10%

Avec une réforme d’ampleur : 2061 € net

Taux de remplacement : 75,60%

Pension pour un départ à 66 ans :

Sans la réforme : 2587 € net

Taux de remplacement : 94,90%

Avec une réforme a minima : 2372 € net

Taux de remplacement : 87%

Avec une réforme d’ampleur : 2367 € net

Taux de remplacement : 86,90%

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.