Généralement perçu en fin d'année, ce surplus de salaire pourrait être mis à mal par prélèvement à la source. Vous pourriez ne pas vous y retrouver...
IllustrationIstock

Vers la fin du 13e mois : un effet du prélèvement à la source

La réforme sur le prélèvement à la source pose de nombreuses questions au chef de l’Etat mais pas seulement. A l’instar d’Emmanuel Macron, des entreprises se demandent comment faire pour que la mise en place de cette mesure n’impacte pas trop psychologiquement les salariés.

Une des conséquences de la réforme sera une baisse de salaire visuelle sur le bulletin de paie. Pour éviter cela, la BNP Paribas a trouvé une solution. La banque a décidé de répartir le 13e mois sur l’ensemble de l’année pour son personnel, rapporte Europe 1.

La mesure peut paraître radicale et risque de faire des émules. Désormais, pour les salariés de la BNP Paribas, ce mois de salaire versée en fin d’année sera lissé sur les douze autres mois de l’année. Une mensualisation visant à éviter l’impression d’une perte de salaire mensuelle due à l’application de prélèvement à la source.

A lire aussi : Avantages fiscaux, revalorisation… Retraités, ces bonnes nouvelles de la rentrée

Vers la fin du 13e mois : "améliorer la lisibilité du bulletin de paie"

En réalité, ce nouveau mode de prélèvement ne diminuera pas le pouvoir d’achat. Si les salariés devront dire adieu à leur surplus de salaire versé en fin d’année, en contrepartie, ils n’auront plus à payer d’une seule traite l’impôt sur le revenu à l’automne.

La BNP Paribas souhaite améliorer "la lisibilité du bulletin de paie pour le salarié", rapporte Le Monde. Mais la décision de la banque ne fait pas l’unanimité en interne. Selon Europe 1, la fédération CGT du groupe bancaire explique que : "La direction veut éviter un choc psychologique aux salariés, mais l’impression d’avoir une amélioration du pouvoir d’achat sera gommée par l’absence d’un treizième mois fort attendu à la veille des fêtes de fin d’année".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.