Prendre sa retraite à l'étranger, cela vous tente ? Plus d'un million de Français ont déjà sauté le pas. Pension, impôts, protection de santé...Voici quelques conseils avant de vous lancer.

1 - Toucher votre retraite à l’étranger

Il est tout à fait possible de partir vivre à l’étranger une fois à la retraite et de percevoir votre pension du régime général, voire votre pension de réversion.

Comment s’y prendre : dès que vous avez connaissance de votre future adresse, prévenez votre caisse de retraite régionale de votre changement de domicile et de votre pays de résidence. Signalez également tout changement de coordonnées bancaires.

Ensuite : tous les ans, celle-ci vous enverra un justificatif d’existence*, que vous aurez à remplir et à renvoyer. Cette condition est essentielle si vous souhaitez que votre pension continue à être versée.

Pour le remplir, vous aurez à le faire compléter par le consulat de France ou à une autorité compétente (mairie…) de votre pays d’accueil.

Un conseil : si vous ne le recevez pas, n’hésitez pas à contacter votre caisse. D’ici le 1er janvier 2018, le ministère des Affaires sociales a confirmé que les retraités vivant hors du pays pourront renvoyer par voie dématérialisée ces certificats. De quoi faciliter la démarche.

Publicité
* Les retraités installés en Allemagne, Belgique et Luxembourg n’ont plus besoin de l’envoyer depuis la signature de conventions de signalements de décès avec ces pays. D’autres accords avec l’Espagne, l’Italie et le Portugal devraient voir le jour prochainement. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite.
mots-clés : Retraite, étranger, Seniors

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet