Un montant qui laisse perplexe. Si les grands patrons sont souvent décriés pour leurs revenus mirobolants, ce n'est pas vraiment le cas de Jack Dorsey, le PDG de Twitter.
AFP

Un salaire en guise de clin d’œil. Depuis 4 ans, Jack Dorsey, PDG du réseau social, perçoit pour sa gestion la dérisoire somme de 1,40 dollar ! Soit 1,24 euro annuel seulement de 2014 à 2018. C’est ce que révèle un communiqué Twitter relayé par Business Insider France.

Publicité

Ce chiffre ne vous rappelle rien ? Il n’est en effet pas le fruit du hasard puisqu’il fait référence à l’ancien format des tweets qui étaient limités à 140 caractères jusqu’en novembre 2017.

A l’heure où les parachutes dorés des grands patrons ne cessent de créer la polémique, cette annonce suscite la stupéfaction. Le gestionnaire a dû refuser l’ensemble des autres revenus et compensations qu’il aurait pu gagner en tant que directeur général du réseau social.

Publicité

Pourquoi une telle décision ? Jack Dorsey entend faire “preuve de son engagement et de sa confiance dans le potentiel de création de valeur à long terme de Twitter”.

Un mini salaire, mais des centaines de millions en action

Si sa rétribution est minime, son compte en banque n’est pas vide pour autant. Il détient en effet 16 millions d’actions Twitter, soit l’équivalent de 495 millions d’euros ! Sans compter l’argent qu’il touche via son poste de Directeur général de la société de paiements Square.

D’autres hommes d’affaires de la Silicon Valley procèdent de la même manière. 2 d’entre eux dirigent d’ailleurs des réseaux sociaux. Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, se verse un salaire annuel de 1 dollar ! Tout comme Evan Spiegel, cofondateur et CEO de Snapchat, qui perçoit toutefois en parallèle une rémunération en actions et d'autres avantages.

Leur objectif ? Démontrer qu’ils ont toute confiance en leurs sociétés.

En vidéo : Le nouveau (gros) salaire d'Alain Juppé