L'État, encourageant l'embauche et le maintien dans l'emploi des seniors, propose différentes aides. Quelles sont celles dont vous pouvez bénéficier si vous êtes à la recherche d'un emploi ou décidez, une fois à la retraite, de reprendre une activité ?
Retour à l’emploi des seniors : quelles aides pour les plus de 55 ans ?IllustrationIstock
Sommaire

Depuis de nombreuses années, l’employabilité des seniors préoccupe les autorités. Si, à l’époque, les plus de 55 ans étaient poussés vers la pré-retraite, les enjeux d’équilibre financier du système des retraites forcent le gouvernement à trouver des solutions. Objectif, reculer l’âge de départ à la retraite. C’est pourquoi les mesures d’aide à l’embauche et au maintien dans l’emploi des salariés à la fin de leur carrière se multiplient. Le point sur les différents dispositifs.

Retour à l’emploi des seniors : des règles plus souples pour les demandeurs d’emploi

Pôle emploi prévoit des règles plus souples pour les seniors. La durée d’indemnisation maximale est en effet de 36 mois pour les plus de 55 ans. Quant aux conditions pour bénéficier de l'allocation chômage, elles sont un peu moins pointilleuses dès 53 ans : la période de référence pendant laquelle vous devez avoir travaillé au moins 6 mois, passe de 2 à 3 ans.

À partir de 50 ans, vous avez également le droit de choisir de percevoir l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) au lieu de l'Allocation de retour à l'emploi (ARE). Et ce, même dans le cas où il vous reste encore des droits à l'ARE. Cette solution peut être avantageuse lorsque vos droits au chômage sont faibles, car l'ASS n'est pas calculée sur la base de vos anciens revenus, note La retraite en clair.

Retour à l’emploi des seniors : profitez d’un contrat de professionnalisation adulte

Ce contrat de professionnalisation adulte peut être favorable aux plus de 45 ans, notamment lors d’un changement de métier ou de secteur d'activité. Il associe à la fois emploi en entreprise, formation pratique et théorique. Vous pouvez ainsi acquérir une qualification reconnue tout en profitant d'une aide spécifique au retour à l'emploi.

Les employeurs peuvent obtenir une de l’État de 2 000 euros. Elle est cumulable avec l'aide forfaitaire Pôle emploi plafonnée à 2 000 euros, qui est versée pour la conclusion de tout contrat de professionnalisation, précise Seniors à votre service.

Quid des autres aides ?

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.