INTERVIEW. Vous cherchez une profession qui a du sens, mais voulez être sûr que votre projet de reconversion vous garantisse un emploi ? Un nouveau métier très prometteur peut répondre à vos attentes : coordinateur autonomie de proximité. Constance Wiblé, directrice d'Autonomia, plateforme de coordination de services pour bien vieillir à domicile, nous explique en quoi il consiste.
Reconversion professionnelle : coordinateurs autonomie de proximité, un métier d’avenirIllustrationIstock
Sommaire

Stress, charge mentale, désorganisation, inversion des rôles… La fonction d’aidant familial n’est pas toujours une situation simple à vivre. Pour que leurs proches en perte d’autonomie puissent continuer de vivre à domicile, les aidants familiaux (soit 8 à 11 millions de personnes) sont amenés, par amour, à faire différents sacrifices. Quand le quotidien devient trop lourd à porter, certains souhaiteraient se faire aider, mais ne savent pas vers qui se tourner. Des professionnels, appelés "super aidants" ou coordinateur autonomie peuvent pourtant prendre le relai, dans l'organisation du quotidien (santé, administratif, rendez-vous, vie sociale). Cela afin que les personnes dépendantes puissent rester sereinement à domicile.

D’ailleurs, pour mieux répondre à la demande croissante des personnes en perte d’autonomie et de leurs aidants, les coordinateurs autonomie de proximité de toute la France s’organisent en collectif. Ils lancent ainsi depuis mai 2022 réseau "Les coordinateurs autonomie de France". Un métier d’avenir, qui peut être opportun pour les personnes envisageant une reconversion professionnelle mêlant, santé, aide et social. Pour en savoir davantage sur cette nouvelle profession, nous avons rencontré Constance Wiblé, directrice d’Autonomia, plateforme de coordination de services pour bien vieillir à domicile.

Reconversion professionnelle : le point sur le métier de "super aidant"

Planet. Existe-t-il des métiers qui permettent d’accompagner les personnes âgées et dépendantes dans l'organisation de leur quotidien ?

Constance Wiblé. Il existe des métiers qui proposent des services autour de la dépendance : aide à domicile, portage de repas, détecteur de chute... mais à part le métier de conseiller grand-âge aussi appelé coordinateur autonomie, aucun de ces services ne propose la coordination complète de tous les besoins et envies des personnes dépendantes pour qu'elles puissent vieillir à domicile.

Planet. En quoi ces super aidants professionnels constituent-ils un métier d'avenir ?

Constance Wiblé. Le vieillissement de la population va s'accélérer dans les années à venir. En 2040, 1 personne sur 4 aura plus de 65 ans et 2 personnes sur 4 en 2070, selon un sondage Oui Care / Harris Interactive, réalisé en juillet 2020.

Le Covid et la crise que nous vivons autour des EHPAD ont confirmé le souhait de la plupart des Français de vieillir chez eux.

Reconversion professionnelle : quelle formation pour devenir coordinateur autonomie ?

Planet. Les personnes en reconversion professionnelle peuvent-elles se former ? De quelle manière ?

Constance Wiblé. Oui, les personnes en reconversion professionnelle peuvent se former en intégrant le diplôme en cours de création à la Grande École des Solidarités de Rennes dès la rentrée 2023 ou en validant des acquis à partir d'un titre RSSP (responsable de secteur de service à la personne) et d'une expérience professionnelle.

Planet. À qui s'adresse le diplôme et à quels besoins répond-il ?

Constance Wiblé. C'est un diplôme qui s'adresse aux professionnels qui souhaitent faire évoluer leur carrière. Une expérience dans le domaine de la santé, du médico-social ou de la dépendance est un vrai plus.

Coordinateur autonomie : les possibilités de carrière que vous offre ce métier

Planet. Pourquoi avoir créé le réseau “Les coordinateurs Autonomie de France” ?

Constance Wiblé. Nous avons ressenti le besoin de nous rassembler en collectifs afin de nous assurer de la qualité de tous les acteurs du marché et des futurs acteurs. Le collectif agit comme un label afin de rassurer les personnes accompagnées, mais aussi pour montrer que toutes ces installations de coordinateurs autonomie aux quatre coins de la France sont le signe clair de l'émergence d'un besoin croissant.

Planet. Le diplôme de coordinateur autonomie garantit-il un emploi dès son obtention ?

Constance Wiblé. Pas de garantie mais plusieurs possibilités : salariat au sein d'une structure, comme Autonomia ou indépendant comme Senior coordination ou Coordinéo. Compte tenu des besoins croissants, il est fort probable qu'il y ait plus de demandes clients que de possibilités d'accompagnement.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.