Si une grande majorité d'actifs a déjà songé à changer de métier en France, seuls 40% des salariés entament des démarches pour opérer une reconversion professionnelle. Mais convaincre, lors d'un entretien, de votre capacité à emprunter ce nouveau chemin ne s'improvise pas et certains points de vigilance doivent être préalablement observés.
Reconversion professionnelle : comment bien se préparer à un entretien d’embauche ?IllustrationIstock
Sommaire

Enclencher un nouveau tournant dans une carrière professionnelle est une aspiration à laquelle quantité de salariés réfléchissent sans forcément franchir le cap. Mais une fois votre décision prise, et si toutefois vous n'avez pas décidé de quitter votre poste pour créer votre propre structure, arrive inéluctablement le moment de l'entretien d'embauche. Ce moment où un recruteur peut, potentiellement, vous questionner sur les raisons qui vous ont poussé à embrasser cette nouvelle carrière. Si ces interrogations de la part d'un recruteur se révèlent légitimes, elles n'en sont pas moins parfois déstabilisantes. D'où la nécessité, tel que l'explique Dominique Deret, Docteur en psychologie à Granville, de se poser un certain nombre de questions préalables afin de se préparer au mieux à cette étape clé dans votre parcours de reconversion.

"La question essentielle à se poser est celle des points d’appuis", explique l'expert. Et de poursuivre : "Que puis-je mettre en avant pour pallier mon manque d’expérience ? Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, le point le plus délicat, auquel sera sensible le recruteur, est le manque de compétences du demandeur au poste proposé. Si vous êtes en reconversion dans un secteur nouveau, comment allez-vous pouvoir rassurer et convaincre le recruteur que vous êtes la bonne personne alors que vous n’avez pas, peu ou pas assez d’expérience ? Il faut donc faire preuve d’adaptation et trouver tous les arguments qui permettront de prouver votre motivation".

Reconversion professionnelle : valoriser vos démarches durant l'entretien

Pour parvenir à cette fin, Dominique Deret préconise de valoriser un certain nombre de démarches préalablement effectuées.

"Vous avez fait un bilan de compétences pour valider ce nouveau projet, mettez-le en avant. Vous avez fait une formation et des stages en entreprises, très bien. Votre nouveau projet s’appuie sur des compétences acquises en milieux extra-professionnels (loisirs, hobbies, bénévolat en milieu associatif…), il dispose donc d'un étayage", détaille l'expert.

Un étayage qu'il convient donc de ne pas omettre de mettre en avant durant l'entretien d'embauche afin, non seulement d'attester d'une certaine expérience et compréhension des enjeux qui régissent le nouveau marché vers lequel vous vous dirigez, mais également de prouver votre détermination face au recruteur.

Reconversion professionnelle : quels points d'attention pour réussir son entretien ?

Dominique Deret le sait… Pour réussir un entretien suite à une reconversion professionnelle, un certain nombre d'impairs doivent être contournés. "Il y a trois pièges à éviter", concède le Docteur en psychologie.

"Il convient obligatoirement de vous renseigner sur la fiche d’identité de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Ne soyez pas négligeant sur cette question. Toutes ces informations (siège social, taille de l’entreprise, activités) se trouvent facilement sur Internet. Il s'agit de montrer que vous vous intéressez à l’entreprise si bien que le recruteur s’intéressera à vous".

Mais au-delà de ces informations qu'il s'avère nécessaire de préalablement collecter, Dominique Deret explique qu'un autre point ne pas être négligé…

Reconversion professionnelle : se montrer sous son meilleur jour pour réussir son entretien

L'apparence physique ! Selon l'expert, il va sans dire que "même au 21ème siècle", l'apparence physique joue un rôle essentiel lors d'un entretien. Et ce, qu'il s'agisse ou non d'une reconversion professionnelle.

"Un piercing ou une tenue vestimentaire extravagante peuvent constituer un obstacle", concède-t-il. Tout comme la posture, qui, selon Dominique Deret, "est également primordiale. A titre d'exemple et à CV égal, un recruteur choisira toujours une personne extravertie plutôt qu'une personne introvertie". D'où la nécessité, là-encore, de "savoir se vendre sans trop en faire", conclut l'expert.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.