TÉMOIGNAGE. Face à la hausse des prix de l'énergie, chacun use de stratagèmes tous plus ingénieux les uns que les autres pour ne pas faire exploser la facture. Sandrine, 51 ans, n'a pas allumé ses radiateurs depuis plus de trois ans... Découvrez ses astuces pour faire de même sans perdre en confort.
Sommaire

Les prix de l'énergie ne cessent de grimper.  Carburant, électricité, gaz... Les factures des consommateurs français explosent tandis que leur pouvoir d'achat dégringole. À l'approche de l'hiver, se réchauffer devient de plus en plus onéreux... Et pèse lourdement sur le budget des Françaises et Français. D'après les chiffres de Total Energies, ils ont dépensé en moyenne 1 969 euros en 2020, toutes énergies confondues. Naturellement, le montant de la facture diffère selon l'énergie que vous utilisez : 

  • 759 euros/an  avec un chauffage au bois. 
  • 1 446 euros/an  avec un chauffage au gaz.
  • 1 802 euros/an  avec un chauffage électrique. 
  • 1 913 euros/an  avec un chauffage au fioul

Toutefois, ces données doivent être remises en perspective selon la surface de votre habitation : "Ainsi, les maisons chauffées au fioul sont souvent plus grandes (148 m2 en moyenne) que celles chauffées à l’électricité (113m2)", indique Total Energies. 

Hiver sans chauffage : "J'ai réalisé que je pouvais faire des économies assez facilement"

Face à l'explosion des prix, nombreux sont ceux qui renoncent à utiliser leurs radiateurs... C'est le cas de Sandrine, mère de famille, qui ne les a pas allumés ne serait-ce qu'une seule fois en trois ans : "J'ai réalisé que je pouvais faire des économies assez facilement, grâce à de petits investissements par-ci par-là", explique-t-elle. Pour Planet, la quinquagénaire livre quelques-uns de ses conseils pour minimiser l'usage du chauffage sans pour autant faire chuter son niveau de vie... 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.