La puissance de votre compteur électrique a un rôle important dans le montant de votre facture. Voici 5 signes que vous pouvez choisir l'offre la moins chère sans problème.
Facture d'électricité : 5 signes que vous pouvez souscrire l'offre la moins chère

Connaissez-vous vraiment votre compteur électrique ?  Malheureusement, une mauvaise connaissance ou une mauvaise utilisation de votre contrat d'électricité peut avoir de lourdes conséquences sur votre facture d'énergie. D'où l'intérêt de revoir régulièrement votre contrat avec votre fournisseur pour vous assurer qu'il convient toujours à votre situation et à vos besoins ! "La première utilité d’un compteur électrique ou d’un compteur de gaz est de mesurer la quantité d’énergie consommée par un utilisateur. Cette énergie est affichée en kWh sur le compteur", indique le site Selectra

Vous l'aurez compris : le montant de votre facture évolue selon la quantité d'énergie consommée par votre foyer. Pour la connaître, votre fournisseur peut envoyer un technien faire le relevé, peut vous demander de le faire vous-même, ou procède à distance si vous avez un compteur communicant comme le dispositif Linky.

À quoi sert la puissance électrique du compteur ?

"Dans le cas d’un compteur électrique, cela permet également de régler la puissance du compteur, exprimée en kVA. L’augmenter permet de brancher plus d’appareils électriques en même temps et d’utiliser des appareils qui demandent une plus forte dépense en consommation", précise le site spécialisé. 

Peut-être votre foyer est-il éligible au contrat électrique le moins cher, d'une puissance de 3 kVA, sans que vous le sachiez. Si un changement de contrat ou de puissance électrique doit impérativement être vu avec votre fournisseur, vous pouvez consulter notre diaporama ci-dessous pour savoir si vous remplissez un ou plusieurs critères des logements généralement bénéficiaires des contrats les moins chers. 

Les foyers qui utilisent peu d’appareils électroménagers en même temps

1/5
Les foyers qui utilisent peu d’appareils électroménagers en même temps

Si vous n’êtes pas du genre à multiplier l’usage des appareils électroménagers en même temps (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, four…), vous pouvez tout à fait souscrire un contrat avec une puissance de 3 kVA. 

Les logements chauffés au gaz

2/5
Les logements chauffés au gaz

Si votre logement est chauffé au gaz (eau chaude, chauffage…), vous avez tout intérêt à souscrire l’offre la plus faible d’électricité. 

Les foyers qui n’ont pas de gros électroménager

3/5
Les foyers qui n’ont pas de gros électroménager

Si, justement, vous n’avez pas de gros appareils électroménagers comme un lave-vaisselle ou une machine à laver, vous pouvez vous contenter d’un contrat avec une puissance de 3 kVA. 

Les foyers où le courant ne disjoncte pas souvent

4/5
Les foyers où le courant ne disjoncte pas souvent

Si vous avez déjà une puissance de 3kVA et que votre courant ne disjoncte pas, c’est probablement que votre contrat est adapté à votre consommation. Si vous respectez les conditions énoncées plus tôt et que les coupures passagères ne vous dérangent pas, vous pouvez probablement conserver cette puissance. 

Les petits logements

5/5
Les petits logements

Les plus petits logements, comme les studios ou les petites maisons, n’ont pas besoin d’une puissance supérieure à 3kVA. L’espace étant chauffé rapidement, il est inutile de souscrire un contrat plus important. 

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.