Le début du mois de septembre aura été clément. Depuis, la pluie a fait son grand retour et le froid ne saurait tarder à la rejoindre. La période des fortes dépenses d'électricité approche. Quelques conseils inattendus pour ne pas faire exploser la facture.
Electricité : 5 autres astuces pour réduire votre consommation

Le prix de l’électricité augmente. C’est un fait, que nul n’oserait aujourd’hui contester. Les Françaises et les Français le constatent au quotidien ou presque et le gouvernement s’en inquiète considérablement ainsi que l’a déjà expliqué Planet. Une situation d’autant plus étonnante, indique Le Monde, que ces hausses de tarifs s’expliquent par… une flambée européenne des cours du gaz. Il en va ainsi parce que le marché est européen et que ses prix dépendent "du coût nécessaire à la mise en route de la toute dernière centrale appelée en renfort" en cas de pic de consommation, précise le quotidien du soir. 

En l'occurrence, les tarifs du gaz ont explosé et la France en fait aujourd’hui les frais.

Avec le froid qui fait son grand retour dès la fin du mois, autant dire que la situation s’annonce corsée pour bien des Françaises et des Français. Météo France annonce des températures moins agréables dans une cinquantaine de départements dès le jeudi 30 septembre. Comptez environ 4°C le matin ! La facture d’électricité risque indéniablement d’exploser. Fort heureusement, il existe quelques astuces pour limiter le poids de la note dans votre budget. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama.

Emmanuel Macron devrait-il agir contre la hausse des prix de l’électricité ?

Certains estiment que le président de la République n’en fait pas assez pour limiter les prix de l’électricité et du gaz en France. C’est le cas, notamment, de Fabien Roussel. Le candidat communiste à l’élection présidentielle estime en effet que le chef de l’Etat devrait geler les tarifs de l’énergie, ainsi qu’il l’a déclaré sur Public Sénat.

1 - Pensez à faire entretenir votre chaudière annuellement

1/8
1 - Pensez à faire entretenir votre chaudière annuellement

Rappelons d’entrée de jeu que l’entretien d’une chaudière est obligatoire. Tout appareil au fioul, au gaz, au bois, au charbon ou multicombustible doit être entretenu annuellement, rappelle le service public sur son site. La procédure doit mécaniquement être réalisée par un chauffagiste professionnel et certifié. L’opération peut sembler coûteuse, mais en vérité elle est profitable aux Françaises et aux Français qui consommeront moins avec une chaudière en bon état, observe Dossier Familial.

2 - Evitez le mode veille comme la peste

2/8
2 - Evitez le mode veille comme la peste

Un certain nombre d’appareils à la maison ont accès à des modes "veille". En théorie, c’est l’occasion de consommer moins qu’annoncé. En pratique, c’est ce que l’on appelle de la consommation "cachée", observe le site spécialisé Quelle énergie. Un foyer peut espérer faire jusqu’à 80 euros d’économies par an en supprimant les modes veilles de ses différents appareils. Au total, la consommation cachée peut représenter jusqu’à 11% de la facture énergétique d’un ménage.

3 - Optez pour un régulateur de chauffage

3/8
3 - Optez pour un régulateur de chauffage

Les systèmes de régulation et de programmation du chauffage peuvent constituer une aubaine incomparable pour réaliser des économies d’énergie. En effet, explique Dossier Familial, l’idée est simple : un tel dispositif permet de baisser le chauffage quand on est absent et de le remonter à température quelques minutes seulement avant son retour. Plus besoin de tout chauffer sans être présent !

4 - Fermez vos rideaux

4/8
4 - Fermez vos rideaux

Parfois, il en faut peu pour faire quelques économies d’énergies. Comme l’explique Dossier Familial, il suffit de laisser vos volets ou vos rideaux fermés quand l’on s’absente pour conserver la chaleur. Une astuce utile pour ne pas avoir à pousser plus que de raison son chauffage en journée.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.