Les hausses de tarifs se succèdent ces derniers mois. Certaines, comme celle de l'électricité, inquiètent le gouvernement. Celui-ci a déjà prévu des mesures pour calmer la grogne.
Pourquoi la hausse des prix de l'électricité inquiète-t-elle autant le gouvernement ?Istock

Il s’agirait de ne pas revenir sur son bilan. Si Emmanuel Macron est parfois considéré comme le "président des riches", lui aime à se voir autrement. Peut-être estime-t-il être, au contraire, celui de (certaines) classes populaires ? En tout cas, le chef de l’État juge en avoir fait beaucoup pour le pouvoir d’achat des Françaises et des Français. Il est rejoint à ce propos par un bon nombre de ses conseillers, observe d’ailleurs Le Figaro, qui a pu parler avec certains d’entre eux. "Sur la thématique du pouvoir d’achat, nous avons un bilan. Nous n’avons pas à rougir, ni à recevoir des leçons de la part de gens qui ne se sont pas montrés à la hauteur lorsqu’ils étaient aux manettes", analyse d’ailleurs l’un de ses proches. 

C’est pourquoi les hausses de tarifs qui se dessinent dans certains secteurs inquiètent tant l’exécutif. L’électricité coûte plus cher, le gaz aussi et il en va de même pour l’essence. En bref, un nombre conséquent de contribuables a l’impression de perdre de l’argent. À quelques mois seulement des élections présidentielles, c’est une situation inquiétante pour le gouvernement et surtout pour le chef de l’État. Ce dernier ne s’est, certes, pas encore annoncé candidat à sa propre succession. Pourtant, plusieurs signes laissent à penser qu’il nourrit l’ambition d’un second mandat. 

Hausse des prix de l’énergie : qu’a prévu Emmanuel Macron ?

Pour remédier à une telle situation – qui, certains le craignent, pourrait accoucher d’un nouveau moment social comparable à celui des Gilets Jaunes –, le président de la République compte notamment sur ses ministres. Il a donc envoyé Jean Castex et Bruno Le Maire rappeler à toutes et à tous quelles mesures ont été prises depuis le début du quinquennat : suppression de la taxe d’habitation (encore partielle, pour l’heure), baisse de l’impôt sur le revenu pour les foyers les moins aisés, des cotisations salariales, révision à la hausse de la prime d’activité, revalorisation des revenus des fonctionnaires de catégories C…

En outre, l’hôte de l’Élysée a aussi décidé de travailler sur un autre sujet, non moins important ! Il s’agit cette fois d’une revalorisation du chèque énergie. Ce dispositif déjà bien connu des Françaises et des Français sera bientôt augmenté de 100 euros.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.