Henri d'Orléans, comte de Paris et prétendant au trône de France vient de mourir. Il laisse derrière lui une fortune historique… Ainsi que le riche récit d'une famille brisée par la haine et les querelles d'héritage.
Henri d'Orléans (1933-2019) et Micaela Cousino, comte et comtesse de Paris (titre de courtoisie)abacapress

Le somptueux trésor du comte de Paris : Henri d’Orléans, "chef de la Maison de France" vient de mourir

Henri d’Orléans, comte de Paris et prétendant au trône de France vient de mourir à 85 ans. C’est son fils, Jean de France, le duc de Vendôme, qui a annoncé son décès le 21 janvier, date anniversaire de la décapitation de Louis XVI. La famille d’Orléans descend d’ailleurs du dernier roi de France, Louis Philippe 1er, né en 1773 et mort en 1850, qui a régné entre 1830 et 1848.

A lire aussi :Mais au fait, où sont passés les millions d’Emmanuel Macron ?

La mort d’Henri d’Orléans survient 20 ans après celle de son père, Henri d’Orléans, qui s’est éteint en 1999.Il lègue, indique Le Figaro le titre de courtoisie de comte de Paris à son fils Jean, âgé de 53 ans. Ce dernier lui succède d’ailleurs comme "chef de la Maison de France", poursuit le journal généralement marqué à droite. Sauf disposition contraire prise avant son décès, figurent également parmi ses héritiers directs ses filles Marie d’Orléans – dite princesse d’Orléans – et Blanche d’Orléans – dite Mademoiselle de Valois – ainsi que ses fils François d’Orléans, le comte de Clermont et Eudes d’Orléans, duc d’Angoulême.

Toutefois, l’héritage de la famille d’Orléans ne se limite pas à un seul titre d’attente et a fait couler beaucoup d’encre par le passé. La fortune familiale fut, en effet, l’une des plus impressionnantes d’Europe…

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.