Pierre Joxe, ancien ministre de François Mitterrand, est visé par une plainte pour agression et harcèlement sexuels. D'autres hommes politiques avant lui ont été accusés et ont fait la une des médias. Retour sur ces événements, en France et à l'étranger.

Pierre Joxe, accusé d'"agression sexuelle"

Pierre Joxe, accusé d'"agression sexuelle"© AFP

Une ancienne employée de Pierre Joxe a déposé plainte contre lui mardi 12 novembre 2019 pour agression et harcèlement sexuels, rapporte Le Monde. Cette auxiliaire de vie a travaillé au sein du domicile de l’ancien ministre de septembre 2017 à décembre 2018, où elle s’occupait de son épouse, aujourd’hui décédée, et qui était atteinte d’une lourde maladie dégénérative. Selon le quotidien du soir, cette femme de 40 ans dénonce des "attouchements sexuels répétés" qui se seraient produits entre avril et juin 2018. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. Pierre Joxe affirme ne s’être "jamais livré à ce genre de choses sur personne contre sa volonté" et son avocat a annoncé à BFMTV qu'il allait porter plainte pour dénonciation calomnieuse.

Interrogée par Le Figaro, l’avocate de la plaignante affirme que Pierre Joxe aurait "rapidement" mis en place "un climat d’incertitude, en lui disant qu’elle n’a pas les diplômes nécessaires et qu’il n’est pas sûr de pouvoir la garder". "C’est dans ce double contexte qu’il commence à lui faire des compliments sur son physique, à lui caresser les mains", ajoute l’avocate. Selon elle, la situation aurait empiré au printemps 2018 : "Il lui arrive à plusieurs reprises de se coller derrière elle, de la frotter, de lui soulever son t-shirt, de lui presser les seins, de lui mettre des mains aux fesses. Un autre soir, il prétexte qu’il doit lui parler, s’approche d’elle dans sa chambre, lui saisit le visage pour l’embrasser. Elle le repousse, hurle", ajoute-t-elle auprès du quotidien.

Le dépôt de cette plainte a eu lieu quelques jours seulement avant le procès en diffamation que Pierre Joxe a intenté contre Ariane Fornia, qui accuse l’ancien ministre de l’avoir agressée à l’Opéra Bastille de Paris lors d'une représentation en 2010. Selon elle, il lui aurait mis la main sur la cuisse à plusieurs reprises. Si les faits sont aujourd’hui prescrits, ce pilier de la mitterrandie a dénoncé "un tissu de contre-vérités". L’avocat de Pierre Joxe assure auprès du Figaro qu'il s'agit d'un "curieux timing" alors que ce procès doit se tenir le 18 novembre.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.