L'association de défense des consommateurs CLCV a analysé 264 yaourts et desserts lactés frais vendus dans les supermarchés. Emballages trompeurs, trop d'additifs, trop de sucre.. Les yaourts aux fruits ne seraient pas aussi équilibrés qu'il ne paraissent.
Yaourt aux fruits : attention à l’arnaque !IllustrationIstock

A la fraise, à la banane ou aux cerises, les Français raffolent des yaourts aux fruits. Selon une étude menée par FranceAgriMer, 66% des produits laitiers achetés seraient des yaourts aromatisés et chaque personne en aurait consommé environ 23 kg en 2019. Mais que contiennent-ils vraiment ?

L’association de consommateurs Consommation Logement Cadre de vie (CLCV) a mené l’enquête. En analysant 264 yaourts et desserts lactés frais vendus dans neuf enseignes de la grande distribution, elle a étudié leur composition et leur profil nutritionnel. Et leurs résultats sont plutôt surprenants.

Des yaourts aux fruits… sans fruits

Si vous pensiez opter pour un dessert sain et équilibré, vous ne verrez plus les yaourts aux fruits de la même façon. Selon les résultats de l’enquête, les produits analysés contenaient en moyenne 14% de sucre, "soit l’équivalent de 3 morceaux de sucre pour un pot individuel de 125g." De plus, huit produits sur dix contiendraient des arômes et 7 produits sur 10 contiendraient au moins un additif.

En revanche, la proportion de fruits dans les yaourts serait très faible : seulement 8% en moyenne, dans les produits analysés. Un produit sur dix n’en contiendrait pas du tout selon l’association, qui dénonce des "images du fruit sur le paquet parfois trompeuses". "La présence d’un 'arôme naturel' ne garantit pas la présence du fruit mis en avant sur l’emballage" met en garde l’étude. "En effet, un yaourt goût pêche peut contenir un arôme naturel qui n’est pas issu de la pêche, mais de l’huile de ricin !"

Face à ces résultats, la CLCV demande l’instauration d’un "seuil minimal de fruit pour qu’il puisse être mis en avant sur l’emballage" et réclame aux industriels "d’améliorer leurs recettes", pour des yaourts moins sucrés et sans additifs.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.