Votre baguette vous coûte-t-elle beaucoup plus cher depuis le passage du franc à l'euro ? Quid des hausses de tarifs concernant le gaz ? Faisons le point.
Timbre, baguette, plein d'essence... Vous souvenez-vous combien ils coûtaient il y a 20 ans ?

Inflation oblige, les prix de certains produits ont considérablement grimpé ces dernières années. C’est en tout cas ce que pourraient penser certains pour qui boucler la fin de mois s’avère difficile. Et pour cause ! Le poids des dépenses contraintes dans le budget des Françaises et des Français s’avère sans cesse plus important. En outre, il arrive parfois que circulent diverses infographies comparant le prix des produits d’hier à ceux d’aujourd’hui. Souvent pour rappeler combien la vie était plus simple par le passé. En 2018, c’est La Dépêche qui ramenait le sujet sur le tapis, publiant un document basé sur les informations du site France-Inflation, rappelle BFMTV.

Reste à savoir de combien le pouvoir d’achat des Françaises et des Français a-t-il décroché ? Pour y voir plus clair, Planet vous propose de revenir sur les évolutions de prix de cinq produits de la vie courante sur 20 ans environ. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama.

Hausse des tarifs : ce qu’il ne faut pas oublier de dire pour ne pas tomber dans le mensonger

Cependant, une étude un tant soit peu approfondie de la hausse des tarifs ne peut se contenter d’en rester là. Il faut aussi renseigner la progression des salaires sur la même durée. Ceux-ci ont augmenté sur les 20 dernières années, souligne encore la chaîne d’information en continu sur son site. Une récente étude de l’Insee confirme en effet l’augmentation du salaire net moyen à temps plein dans le privé. Elle a été constante entre 1996 et 2018, gonflant les rémunérations de 13,1%, soit 0,6% par an en moyenne et en euros constants.

En 2018, le salaire moyen d’un travailleur du privé s’établissait alors à 27 980 euros nets à l’année.

Cependant, ces chiffres cachent d’importantes disparités, indiquent nos confrères. Le salaire moyen des ouvriers a progressé plus vite que celui des employés, par exemple, et celui des cadres s’est contenté d’une hausse de 0,2%. Il était, cependant, nettement plus haut que les autres. Enfin, les inégalités salariales entre les hommes et les femmes persistent, quand bien même elles accusent un léger recul.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.