Supermarché : 5 produits dont la “date limite de consommation” pourrait bientôt disparaître
Le gaspillage alimentaire est responsable de 3% de l'ensemble des émissions nationales de gaz à effet de serre en France. Pour combattre cela, il semblerait que supprimer les dates de péremptions de certains produits soit un angle d'attaque intéressant. Au Royaume-Uni, des entreprises ont déjà sauté le pas et les distributeurs Français pourraient peut-être suivre le mouvement.

En France, 10 millions de tonnes de produits sont gaspillés ou perdus chaque année, pour une valeur commerciale estimée à 16 milliards d’euros. Ces données du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires sont édifiantes tant les chiffres paraissent élevés.

En effet, l’Ademe, l'Agence de la transition écologique, dénonce un prélèvement inutile des ressources naturelles comme les terres cultivables ou l’eau. De plus, ce gâchis n’est pas sans effet sur le réchauffement climatique puisque l’institution évalue qu’il est responsable de 3% de l’ensemble des émissions nationales de gaz à effet de serre.

Si 32% de ce gaspillage s’effectue lors de la phase de production des produits, c’est lors de la consommation qu’il est le plus important (33%). En effet, on estime à 30kg par personne et par an les pertes et le gaspillage au foyer, dont 7kg serait des produits non consommés et encore emballés.

Face à ce désastre écologique, les entreprises essayent de trouver des solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Gaspillage alimentaire : outre-Manche, les grandes surfaces proposent des solutions 

En février 2019, un livre blanc signé par des associations et par l’application Too Good To Go dénonçait le rôle des dates de péremption dans le gaspillage alimentaire, rapportait Le Figaro. Selon ce document, ces dates limites seraient responsables de 20% du gaspillage alimentaire dans les foyers. Des solutions étaient donc proposées comme reculer la date d’une journée.

Au Royaume-Uni, c’est une décision plus radicale que certaines enseignes de grande distribution ont adopté. En effet, The Guardian explique que, dès le mois de septembre, la chaîne de supermarchés Waitrose supprimera les dates de péremption de près de 500 produits dans le but de réduire le gaspillage.

"En supprimant les dates de péremption de nos produits, nous voulons que nos clients utilisent leur propre jugement pour décider si un produit est bon à manger ou non, ce qui augmentera ses chances d'être consommé et de ne pas devenir un déchet", justifie Marja Rompani, directrice de la durabilité et de l'éthique chez John Lewis Partnership, qui possède Waitrose, dans le quotidien britannique .

Voici 5 produits concernés par cette mesure qui pourrait, peut-être, inspirer les enseignes françaises.

Les poivrons

1/5
Les poivrons

Les poivrons emballés seront eux aussi concernés par cette action antigaspi, qui pourrait bien traverser la Manche et inspirer les distributeurs français.  

Les concombre s

2/5
Les concombre s

La date de péremption disparaîtra aussi sur les concombres emballés car cela peut entraîner du gâchis inutile. 

La salade

3/5
La salade

Les salades emballées elles aussi leur date de péremption disparaître dans les magasins Waitrose. Ici aussi, les clients sont appelés à faire confiance à leur jugement pour éviter trop de gâchis. 

Le lait

4/5
Le lait

Le lait fait lui aussi partie des produits les plus gaspillés du pays anglo-saxon. Ainsi, la chaîne de supermarchés Morrisons a décidé de retirer les dates de péremption de ces produits en préconisant aux consommateurs d’effectuer des "tests olfactifs" pour s’assurer de la qualité.

Voir la suite du diaporama

La pomme de terre

5/5
La pomme de terre

Les pommes de terre sont les produits alimentaires les plus victimes de gaspillage au Royaume-Uni. C’est pourquoi certains supermarchés ont décidé d’enlever la date de péremption sur ces féculents en demandant aux consommateurs de se fier à leur jugement.