Depuis le début de l'année 2021, les marques sont contraintes d'indiquer le degré de réparabilité de leurs produits. Ce dispositif est notamment censé lutter contre le gaspillage.
Lutte contre le gaspillage : comment noter l'indice de réparabilité de nos téléphones ?Istock
Sommaire

C'est une petite révolution dans le monde de la high-tech. Depuis peu, les consommateurs ont la possibilité de savoir si l'appareil qu'ils achètent sera facile à réparer en cas de panne ou de dysfonctionnements. 

Cette initiative est née à la suite de l'adoption de la loi anti-gaspillage, adoptée le 30 janvier 2020 dans l'Hexagone. L'objectif est simple : moins produire et davantage réparer. Les produits concernés sont notamment : les machines à laver, les écrans de télévision ou encore les tondeuses à gazon, relate le quotidien national Le Figaro

Dans la réalité, l'indice de réparabilité se traduit par une note fixée par la marque elle-même. De nombreux facteurs influent sur la notation finale. Par exemple, la marque doit fournir avec ses produits un mode d'emploi permettant à l'acheteur d'effectuer des réparations simples par lui-même. Précision importante, le document doit être rédigé en français. Les marques qui dérogent à cette règle se voient retirer des points. 

Indice de réparabilité : lutter contre le gaspillage

Autre point important pour les smartphones, l'accès à la batterie doit être accessible le plus simplement possible. Mauvaise nouvelle pour les fabricants ayant la fâcheuse tendance de coller la face arrière des smartphones, au lieu de la visser. 

Les smartphones représentent certainement la principale cible de ce nouveau dispositif. Devenu incontournable au quotidien, ils sont parmi les objets les plus vendus au monde. La possibilité de les réparer restait jusque-là assez rare, les marques préférant remplacer directement les appareils défaillants.  

Au-delà de la fabrication du téléphone, la facilité avec laquelle il pourra être pris en charge en cas de casse est également prise en compte. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.