Il n'y a pas que les pièces de deux euros qui valent une fortune !
Les pièces de deux euros peuvent valoir beaucoup plus. Et ce ne sont pas les seules ! Plusieurs pièces d'un ou deux centimes et d'un euro peuvent aussi cacher de véritables trésors. La liste des plus rentables.

N’allez surtout pas faire vos courses ou achetez votre pain avec ces pièces-là. Vous pourriez vous en mordre les doigts ! En effet, en la matière, il n’est pas toujours pertinent de s’en remettre à la seule valeur faciale de ces petits morceaux de métal frappé. En témoignent les pièces de deux euros qui peuvent parfois valoir une fortune, dont Planet vous faisait récemment la liste ! Il faut cependant savoir qu’elles ne sont pas les seules. Plusieurs autres modèles - qui correspondent à moins d’argent encore, en théorie - peuvent rapporter beaucoup.

C’est le cas, notamment, des pièces d'un centime, deux centimes et celles d'un euro, indique le site spécialisé Info-collection. Plus de détails à ce propos dans notre diaporama ci-dessus !

Dans certains cas, ces petits trésors vous permettront de récupérer plusieurs centaines de fois la valeur exacte qu’elles affichent. Sans grande surprise, la rareté accroît beaucoup la valeur d’une pièce. Par conséquent, plus les quantités initialement éditées sont faibles, plus il y a de chances qu’un de ces deniers coûte cher : il sera mécaniquement plus recherché par les collectionneurs. En cas de doute, rien n’empêche de faire appel à un expert qui saura estimer ce que vous avez proposé. Dans l’idéal, rencontrez votre interlocuteur pour minimiser le risque d’arnaques.

Comment reconnaître une pièce qui a de la valeur ?

Il est très difficile de reconnaître une pièce qui a de la valeur ; d’autant que son état (neuve, ancienne, abîmée, etc) peut jouer considérablement sur le prix que vous serez théoriquement en mesure d’en tirer. Certains modèles très connus sont devenus emblématiques ; comme c’est le cas de la pièce de deux euros Grace Kelly, dont le montant atteint parfois des sommets. Cependant, il faut raison garder : dans certains cas, il est très difficile de tomber par mégarde sur de tels trésors qui n’ont pas toujours été mis en circulation - c’est cela les rend plus rares encore !

Ne vous faites pas non plus avoir par les vendeurs qui assurent détenir une preuve écrite de la véracité de leur marchandise. "La pièce ne dispose pas de certificat comme le prétend un bon nombre de vendeurs", alerte le site spécialisé Le Comptoir de l’Euro. Vous feriez probablement face à un faussaire...

Découvrez, dans notre diaporama ci-dessus, ce que pourraient réellement vous rapporter les pièces d'1, 2 centimes et d'1 euro, présentes dans votre porte-monnaie.

La pièce de 1 centime Finlandaise (multiples éditions)

1/10
La pièce de 1 centime Finlandaise (multiples éditions)

La pièce de 1 centime Finlandaise pourrait vous rapporter gros, d'après Pleine-Vie. Selon les éditions et son état de conservation, son prix de rachat oscille entre 5 et 10 euros pour les éditions des années 1999, 2000, 2002 et  2003.

Les modèles les plus rares - et donc les plus rentables ! - datent de 2001.

La pièce de 2 centimes de Finlande (multiples éditions)

2/10
La pièce de 2 centimes de Finlande (multiples éditions)

Comme l'indique le site spécialisé Info-collection, les pièces de 2 centimes finlandaises datées d'avant 2004 valent en réalité entre 2 et 5 euros. Dans le détail, "la 2 centimes finlandaise 2001 vaut 5 euros en état correct, mais plus de 20 euros neuve".

En revanche, Les modèles 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012 ne valent que 2 centimes.

La pièce de 2 centimes de Saint-Marin (multiples éditions)

3/10
La pièce de 2 centimes de Saint-Marin (multiples éditions)

Les pièces de 2 centimes provenant de Saint-Marin datées de 2002 et 2003 (monnaies vendues en coffrets), valent plus de 30 euros. Celles des autres années sont en revanche estimées à moins de 5 euros.

La pièce de 1 euro de Saint-Marin (édition 2003)

4/10
La pièce de 1 euro de Saint-Marin (édition 2003)

Si l'une de ces pièces se retrouve par mégarde dans votre portefeuille, vous pouvez sauter de joie ! Dans le meilleur des cas, vous venez de gagner 30 fois son prix affiché.

Naturellement, l'état de la pièce de 1 euros de Saint-Martin fait considérablement évoluer son prix. La fourchette exacte oscille entre 3 et 6 euros pour les pièces courantes et peut grimper jusqu'à 15 ou 20 euros pour une pièce neuve. Elle monte parfois à 30 pour les éditions de 2003.

Voir la suite du diaporama

La pièce de 1 centime du Vatican (multiples éditions)

5/10
La pièce de 1 centime du Vatican (multiples éditions)

Comme la pièce de un euro du Vatican, la pièce de un centime est généralement vendue neuve, directement dans un coffret dédié. Cela fait gonfler son prix.

Les éditions frappées en 2004, en 2002 et 2003 valent particulièrement cher. Elles rapportent en général entre 30 et 50 euros. A ne pas utiliser pour acheter le pain !

La pièce de 2 centimes du Vatican (multiples éditions)

6/10
La pièce de 2 centimes du Vatican (multiples éditions)

Monnaies très rares, les pièces de deux centimes du Vatican valent 100 euros environ pour les éditions 2002 et 2003. Celles de l'année 2004 valent, elles, 50 euros. 

Celles des années ultérieures, vendues qu'en coffret, sont estimées à environ 20 euros.

La pièce de 1 euro du Vatican (multiples éditions)

7/10
La pièce de 1 euro du Vatican (multiples éditions)

D'une façon générale, les pièces éditées par le Vatican valent beaucoup d'argent. Cela se vérifie pour celles de 1 euros, frappées entre 2005 et 2021. En moyenne, leur prix de revente oscille entre 20 et 30 euros, mais peut grimper jusqu'à 50 euros environ, pour les modèles battus entre 2002 et 2004.

Rappelons par ailleurs que de telles pièces sont le plus souvent vendues neuves, dans un coffret dédié.

La pièce de 1 centime de Monaco (multiples éditions)

8/10
La pièce de 1 centime de Monaco (multiples éditions)

C'est peut-être à Monaco que l'on trouve les pièces les plus chers. Entre 2001 et 2002, la principauté a battu plusieurs modèles particulièrement onéreux. Ainsi, les pièces de un centimes frappées pendant cette période peuvent rapporter jusqu'à... cent euros. Soit mille fois leur valeur faciale !

La pièce de 2 centimes de Monaco (multiples éditions)

9/10
La pièce de 2 centimes de Monaco (multiples éditions)

À l'instar des pièces de 1 centime de Monaco, ces pièces sont rares. En très bon état, elles peuvent ainsi valoir entre 50 euros (2004) et 100 euros ( 2002 à 2003 ).

La pièce de 1 euro de Monaco (multiple éditions)

10/10
La pièce de 1 euro de Monaco (multiple éditions)

La pièce de 1 euro de Monaco peut rapporter peu... ou au contraire beaucoup. Tout dépend de l'édition. La plus courante, battue en 2001, peut être vendue pour 8 euros. Celles frappées en 2002, en 2003, en 2004 ou en 2007 vous feront gagner jusqu'à 20 euros. En revanche, celles de 2014 ne rapportent pas plus de deux euros...

Les pièces de 2006, tirées à 11 000 exemplaires, peuvent valoir jusqu'à 115 euros. Enfin, la valeur moyenne des pièces battues en 2001 est de 150 euros !