Peut-on encore utiliser ses vieux timbres, émis à l'époque des Francs ? Le ministère de l'Action et des Comptes publics a la réponse.
Les timbres en francs sont-ils toujours valables ?Istock

Cela fait des années, désormais, que les timbres ne sont plus émis en francs. Depuis l’arrivée de l’euro en France et en Europe, l’Hexagone n’en a, en effet, plus imprimé… Ce qui remonte donc au 1er janvier 2002. Pourtant, cela ne veut pas dire qu’il n’en existe plus aucun en circulation ! Certains continuent en effet d’affranchir leur courrier à l’ancienne et cela interpellait d’ailleurs les députés en 2020, rapporte le magazine spécialisé Dossier Familial.

En juin dernier, poursuivent nos confrères, un élu Les Républicains (LR) - Xavier Breton, élu dans l’Ain - avait donc écrit au ministère de l’Action et des Comptes publics à ce sujet. La réponse, publiée sur le site de l’Assemblée nationale, est sans appel.

"Tous les timbres-poste français émis depuis 1849 restent valables pour l'affranchissement du courrier, à l'exception de certains timbres-poste commémoratifs des années 1920, des timbres de la Caisse d'amortissement, de certains timbres de bienfaisance au profit de la Croix-Rouge et de ceux à l'effigie de Philippe Pétain", écrivent en effet les équipes du ministère. Sauf exception, vous êtes tout à fait en droit d’utiliser vos vieux timbres. Cela étant… cela vous coûtera peut-être plus cher que prévu.

Pourquoi les timbres anciens coûtent-ils plus ?

En pratique, poursuit Dossier Familial, l’utilisation d’un timbre ancien implique mécaniquement l’ajout d’un complément, pour que le coût final corresponde à celui d’un timbre récent. Ce qui signifie donc qu’il faudra faire la conversion franc-euro. L’envoi d’un courrier de moins de 20g en lettre prioritaire à 1,16 euros coûte donc… 7,61 francs d’anciens timbres.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.