Plusieurs marques de jambon font actuellement l'objet d'un rappel produit, en raison d'une potentielle contamination à la Listeria. Voici la liste des enseignes les ayant commercialisées.
Jambon contaminé : la liste des magasins concernés

Attention si vous avez acheté du jambon récemment. Selon le site rappel.conso.gouv.fr, plusieurs marques distribuées dans différentes enseignes font actuellement l’objet d’un rappel produit. La raison : la potentielle contamination par une bactérie, la listeria. 

Cette bactérie est notamment responsable de la listériose, une infection potentiellement grave, pouvant provoquer une septicémie ou une infection du système nerveux central, selon l’Institut Pasteur. Si vous avez acheté un des produits contaminés, le gouvernement rappelle de ne pas le consommer et de le détruire ou de le rapporter en point de vente pour demander un remboursement.

Jambons, fromages, glaces… Les rappels produits semblent de plus en plus fréquents. Il y a quelques jours seulement, Monoprix a également rappelé un lot de la burrata di bufala (125g) vendue sous la marque Monoprix Gourmet contaminée par la bactérie Escherichia coli beta glucuronidase. Un seul lot est concerné : le numéro LF1243A. Pour information, si vous avez acheté de la burrata à Monoprix, la  date limite de consommation est ke 19/09/2021. Si vous en avez acheté, veuillez les jeter ou les rapporter en magasin pour remboursement mais ne surtout pas les consommer. 

En juin dernier, c’était même plus de 7 000 produits qui étaient concernés par cette procédure, en raison d’une contamination à l’oxyde d’éthylène. Mais comment ça marche ?

Rappel produit : comment ça marche ?

Avant même leur commercialisation, les produits, qu’ils soient alimentaires ou non, doivent passer de nombreux tests avant de pouvoir être proposé aux consommateurs. Mais certains d’entre eux passent à travers les mailles du filet et les commerçants ou les autorités s’aperçoivent après coup de l’anomalie.

Selon 20 Minutes, le rappel peut également résulter d’une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), d’une notification européenne (système d’alerte Rasff pour les produits alimentaires et Rapex pour les produits alimentaires), ou d’un arrêté préfectoral ou ministériel, s’il y a un risque pour la santé ou la sécurité des consommateurs. "Dès lors que la procédure est initiée, les opérateurs ont l’obligation de tout mettre en œuvre pour récupérer les produits non conformes", précise le quotidien.

Selon son bilan d’activité, la DGCCRF a géré 1905 alertes, dont 1 126 ont fait l’objet d’un rappel auprès des consommateurs en 2020. Au total, 1256 alertes concernaient des produits alimentaires. 

Découvrez dans notre diaporama la liste des références des jambons potentiellement contaminés par la listeria ainsi que les enseignes les ayant commercialisées, selon les informations du site Rappel Conso.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.