Attention si vous êtes abonné chez E.Leclerc Énergies. Le fournisseur d'électricité cesse ses activités le 15 octobre 2021. Si vous n'avez pas encore changé d'entreprise, vous risquez de ne plus avoir d'électricité.
Electricité : ce fournisseur qui pourrait couper le courant le 15 octobreIllustrationIstock

Certains abonnés sont en colère. Le fournisseur d’électricité E.Leclerc Énergies va en effet cesser ses activités ce vendredi 15 octobre prochain. Si les différents particuliers concernés ont été informés par un message, envoyé le 22 septembre dernier, aucune alternative ne leur a été proposée. Les clients n’ont ainsi eu que 3 semaines pour trouver un autre fournisseur. Si vous en faites partie et que vous n’avez pas encore migré votre contrat d’électricité, vous risquez de vous retrouver sans courant dès vendredi.

Cette décision d’E.Leclerc Énergies marque un changement de cap. Le fournisseur entend en effet se diriger vers une offre d’abonnements à tarification dynamique. Ce procédé, envisageable depuis quelques mois en France, calque le prix de l'électricité sur le marché. Le prix peut donc varier quotidiennement, à la hausse comme à la baisse. Les fluctuations de tarifs peuvent dès lors aussi bien permettre de réaliser des économies que de voir sa facture d’énergie exploser. L'offre, qui devait être disponible à l'automne, a finalement été repoussée par le fournisseur, rapporte Cnews.Quelle en est la cause ?

Électricité : des prix trop élevés pour proposer une telle offre

"Dans un contexte de fluctuations sans précédent des prix de l'électricité, et partageant les points de vigilance soulevés par plusieurs associations de consommateurs, E.Leclerc Énergies a pris la décision de reporter la mise en place de son offre" à "une période plus favorable", a expliqué la marque dans un communiqué. Les tarifs proposés aux éventuels nouveaux clients auraient ainsi été prohibitifs.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.