Un nombre conséquent d'utilisateurs Linky sont désormais contraints de payer pour la consommation d'électricité de leur(s) voisin(s). Que faut-il faire dans ce (triste) cas de figure ?
Sommaire

De plus en plus de personnes sont concernées… Et cela pourrait bien nuire à la réputation du compteur Linky. Depuis l’installation de l’appareil d’Enedis, un certain nombre de Françaises et de Français se retrouvent malheureusement à payer l’électricité de leurs voisins. Récemment encore, RMC et BFMTV se penchaient sur le cas de Johann, un jeune célibataire se chauffant au gaz et ne cuisinant pas qui se retrouvait pourtant à régler une facture équivalente à la consommation d’une famille entière. Il a réalisé qu’il y avait un problème en constatant que sa consommation chutait drastiquement quand ses voisins s’absentaient… et s’est donc tourné vers la presse.

Sa situation, expliquent nos confrères, n’a rien d’un cas isolé. Au contraire, même ! Depuis la publication de son témoignage, de nombreuses autres personnes se sont manifestées et ont expliqué faire face à des situations sinon similaires, au moins comparables. "Depuis début décembre, on a reçu une demi-douzaine de mails de personnes qui sont dans la même situation et qui se heurtent à la mauvaise volonté de leur fournisseur d’électricité", écrivent les journalistes des deux rédactions sur leur site.

Compteur Linky : pourquoi paient-ils pour l’électricité de leurs voisins ?

D’une façon générale, les dossiers traînent… y compris en cas d’intervention de la presse. "Ce n’est pas une situation que l’on a l’habitude de traiter", se justifiait ainsi le fournisseur d’électricité de Johann, alors questionné sur les délais de traitement.

Le problème de fond, souligne le site spécialisé Phonandroid, vient d’un mauvais raccordement - qui peut parfois s’avérer volontaire et criminel ; ainsi que le soulignait Planet. Si vous supposez faire face à ce genre d’erreur, il est essentiel d’agir. Récapitulatif des démarches à engager.

Compteur Linky : que faut-il faire quand on paie pour ses voisins ?

Payer pour l’électricité de ses voisins signifie bien souvent être victime d’une erreur de raccordement ou d’un raccordement malhonnête. La première chose à faire consiste donc à identifier le problème. Comme l’explique Engie sur son site, l’une des façons les plus simples de le découvrir consiste à couper son disjoncteur et observer son compteur. Si ce dernier continue de tourner, il y a objectivement un problème.

Pour autant, cela ne signifie pas qu’il faille intervenir vous même : il s’agit d’une opération dangereuse - et bien souvent illégale ! - qui nécessite l’intervention d’un technicien habilité. Pour ne pas prendre de risque, il faut donc contacter Enedis (en s’armant de preuves) et l’alerter sur le problème. La filiale d’EDF fera alors venir un de ses employés pour vous épauler.

Après quoi, il est nécessaire de se tourner vers son fournisseur d’électricité pour obtenir le remboursement des sommes payées en trop.

Compteur Linky : que faire si le fournisseur ne veut pas rembourser ?

L’expérience de Johann laisse à penser que les fournisseurs sont peu enclins à l’idée de rembourser l’argent prélevé - quand bien même ils n’y perdent théoriquement rien, puisque le client ayant trop peu payé devra régler un rattrapage… Pour autant, c’est bel et bien avec eux qu’il faudra discuter pour récupérer son argent.

En cas de mauvaise volonté de la part de votre interlocuteur, plusieurs solutions s’offrent à vous. Il est possible, comme Johann, de faire appel à la presse dans l’espoir de mettre la pression à l’entreprise en question. Vous pouvez aussi faire appel au médiateur de l’énergie.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.