Un procès et une condamnation de plus pour Enedis. Après l'installation d'un compteur Linky à son domicile, en 2017, une retraitée a porté plainte contre la société, qu'elle juge coupable de surfacturation. Ses frais ont quadruplé !
Compteur Linky : Enedis bientôt condamnée pour "surfacturation abusive" ?Illustration, compteur LinkyAFP

[Mise à jour du 23 novembre 2019 à 17h11]

"Être traitée comme ça à mon âge, alors que je n’ai jamais triché…", s’agaçait déjà Gilberte Morel, 85 ans, avant de porter plainte contre Enedis. La retraitée est très en colère contre la société chargée du déploiement des compteurs Linky. En cause ? Une facture qui aurait quadruplé depuis la pose de l’appareil, rapporte Ouest France, mais aussi des accusations qu’elle a mal digérées. "Ils m’ont dit : ‘vous avez manipulé votre compteur. Ça fait au moins dix ans que vous trichez", racontait-elle devant les caméras de France 3 Hauts-de-France, en octobre 2019.

Après avoir vu sa douloureuse bondir sans explication apparente selon elle, l’Arrageoise a donc décidé de porter plainte pour "surfacturation abusive". Si le procès s’est tenu le 4 octobre 2019, les juges viennent seulement de rendre leur décision, très attendue par la retraitée.

Linky : EDF et Enedis condamnés

Gilberte Morel peut se réjouir. Ce vendredi 22 novembre, Enedis et EDF ont été condamnées, pour lui avoir coupé l'électricité. Celle-ci refusait en effet de payer une facture astronomique et erronée une fois posé le compteur électrique controversé Linky, d’après le jugement consulté par l'AFP. Ainsi, les deux entreprises doivent verser à l'octogénaire 1 500 euros de dommages et intérêts.

"La hausse des consommations relevées juste après la pose du nouveau compteur conjuguée à leur baisse juste après l'intervention de la société Enedis démontre un problème de ce compteur", peut-on lire dans le jugement du tribunal d'instance d'Arras.

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.