Ecouter l'article :

Vous auriez préféré y réfléchir à deux fois avant de chauffer votre carte de crédit ? Il peut parfois sembler difficile de ne pas craquer face à la fièvre acheteuse... Voici quelques conseils pour ne pas faire de tort à votre compte en banque.
Comment ne pas céder à un achat compulsif ?IllustrationIstock

Une paire de chaussures, une télévision, une console de jeux... Vous regrettez d'avoir acheté un objet sans réfléchir, au gré de vos envies ? Les promotions ou les soldes vous poussent à dépenser toujours plus, et vous ne savez pas y résister ? À force, les achats compulsifs peuvent avoir de sérieuses conséquences sur votre porte-monnaie. Si vous souhaitez contrôler votre fièvre acheteuse, rassurez-vous : des solutions existent !

Avant de faire un achat, assurez-vous de bien analyser l'objet que vous êtes sur le point de mettre dans votre panier. Avez-vous déjà ce type d'objet chez vous ? Par exemple, il n'est pas forcément utile de posséder plusieurs pantalons similaires, ou des chaises pour votre salle à manger alors que vous en avez déjà en très bon état. En somme, si l'objet que vous tenez entre les mains remplit la même fonction qu'un objet que vous avez déjà chez vous, il sera peut-être plus sage de le reposer. Enfin, le point le plus évident : avez-vous vraiment besoin de cet objet, ou êtes-vous simplement attiré par le bon plan ? Parfois, il est difficile de faire la différence sur le moment... Alors, que faire ?

L'astuce ? Attendre 24 heures !

La technique est simple : fixez-vous une période de réflexion avant de faire un achat. Attendez 24 heures, ou peut-être une semaine : si passé ce délai, vous avez toujours envie de faire cet achat... Vous pouvez vous lancer ! Si l'achat n'est pas forcément utile, vous aurez au moins eu le temps d'y réfléchir. Surtout, ne vous laissez pas avoir par la pression de la promotion ou du déstockage qui vous fait croire que vous n'aurez plus jamais la chance de refaire cet achat. De cette manière, vous garderez votre porte-monnaie à l'abri des achats compulsifs.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.