Ils se font passer pour du personnel hospitalier pour vous voler ! Il est impératif de rester extrêmement vigilant.

Arnaque aux hôpitaux : ils veulent vos informations 

Plusieurs patients d'hôpitaux normands et auvergnats ont reçu des appels incessants... Au bout du fil, une personne se fait passer pour le service social de l'établissement hospitalier de la ville. Le but des arnaqueurs est de collecter des données privées sur les patients. 

"C'était un matin, le téléphone a sonné. Au bout du fil, une femme m'a dit : 'c'est le service social de l'hôpital de Saint-Lô'", explique Françoise, une retraitée manchoise à France Bleu. En une semaine, elle a reçu deux appels de ce type. "Ils voulaient des infos sur ma mutuelle, afin soi-disant de mieux nous rembourser en cas d'hospitalisation. J'ai dit : 'mais qu'est-ce que c'est que ça ?!'". La retraitée a immédiatement raccroché puis contacté l'hôpital en question. Le Centre hospitalier de Saint-Lô dit avoir reçu une trentaine de plaintes d'anciens ou de futurs patients. 

A lire aussi : Arnaque au vin : attention, vous pourriez perdre plusieurs centaines d'euros !

"Nous ne demandons jamais ce type de données de cette façon au téléphone", souligne-t-on dans cet hôpital, qui est l'un des plus importants du département de la Manche. 

Publicité
"Actuellement on ne connaît pas l'origine de la fraude. Il est possible qu'une base de données des patients ait été piratée ou dérobée", indique Cédric Piaud, directeur de la patientèle de l'établissement de Saint-Lô. Il ajoute : "L'hôpital consacre un budget conséquent à la sécurisation des données des patients, un cinquième de son budget d'investissement soit un million d'euros. Mais c'est quelque chose qui intéresse aujourd'hui beaucoup de fraudeurs, et les données de santé peuvent se revendre très cher".  

Arnaque aux hôpitaux : plusieurs établissements concernés

Les hôpitaux de Caen, Cherbourg, Coutances, Avrances et Granville (Normandie) ont également fait les frais de ces escrocs. La gendarmerie a ouvert une enquête mais ne sait toujours pas qui se cache derrière ces appels douteux. En effet, les escrocs changent de numéros de téléphone à chaque fois pour ne pas se faire prendre. 

En Ardèche, le même scénario s'est produit. En début de semaine, plusieurs plaintes ont été reçu par l'hôpital d'Aubenas, comme le rapporte Le Dauphiné. Une société se faisant passer pour l'établissement tentait d'avoir les données bancaires et de mutuelle auprès de différentes personnes. La direction a dénoncé ces "appels frauduleux" et appelle tous les habitants de la région à être vigilants. 

Si vous êtes victime d'un appel de ce genre, veillez à contacter la direction des hôpitaux en question le plus vite possible. 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité