Selon une enquête de 60 millions de consommateurs publiée jeudi, un litre d'eau potable sur cinq est perdu dans des fuites de canalisations en France, soit un total impressionnant de 1 300 milliards de litres d'eau par an. Mais que peut représenter ce total pour nous ?

Selon une étude du magazine 60 Millions de consommateurs menée avec la Fondation France Libertés, le taux de fuite d'eau est en moyenne en France de 3 400 litres par jour pour chacun des 850 000 kilomètres de canalisations d’eau qui parcourent le pays."Les fuites sont nombreuses et chaque année, 1,3 milliard de mètre cube d’eau traités par les usines n’arrivent jamais au robinet. Soit 20% des volumes perdus, mais payés par les consommateurs, même si c’est invisible sur les factures", souligne le magazine dans l’enquête.

Mais que peut bien représenter 1 300 milliards de litres d’eau pour nous ? Il est en effet difficile pour nous de représenter concrètement tant de litres d’eau dans notre esprit, c’est pourquoi nous avons effectué quelques calculs pour mieux cerner le phénomène. Avec 1 300 milliards de litres d'eau, on pourrait remplir chaque année :

- 4 000 milliards de canettes de Coca-Cola- 870 milliards de bouteilles d’eau - 6,5 milliards de barriques de vin - 11 milliards de baignoires- 17 millions de containers maritimes- 430 000 piscines olympiques- 130 000 châteaux d’eau- 160 000 coffres-forts de Picsou - Ou simplement faire don de 1 300 milliards de litres d’eau à des pays en manque…

Il est à présent plus simple d’imaginer tout cette perte d’eau potable et de réaliser à quel point il est nécessaire pour les autorités de réagir sur ce gaspillage. En France, on bénéficie d’une eau potable de qualité en exploitant les eaux fossiles des nappes. À terme, l’eau de ces nappes sera aussi polluée et à défaut de trouver des traitements plus efficaces cela créera une certaine inégalité face à la consommation d’eau. Dans un sens, l’eau ne se perd jamais, puisqu’elle passe simplement d’un état ou d’un lieu à un autre. Mais il faut des milliers d’années pour qu’une couche d’eau souterraine se reconstitue.

1,5 à 2 milliards d'euros de travaux par an

Si les autorités veulent éviter ce gaspillage, il faudrait, selon 60 Millions de consommateurs, investir 1,5 à 2 milliards d’euros par an afin de réaliser les travaux nécessaires,"soit le double du rythme actuel". Quoique globalement méconnue du grand public, l’ampleur des fuites est un phénomène identifié. Selon le ministère de l’Ecologie, elles proviennent essentiellement "d’une mauvaise étanchéité des canalisations et de leurs accessoires". De plus la "grande majorité" des fuites provient de branchements, qui doivent souvent faire l’objet de recherches poussées dans des secteurs "douteux" afin d’être repérées.

Vidéo sur le même thème : Cette machine transforme l'eau en vin

Vidéo : Cette machine transforme l'eau en vin

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.