Paiement sans contact : les 5 risques les plus courants
Le paiement sans contact est devenu le moyen de paiement privilégié pour de nombreux Français. S'il est sécurisé, il peut tout de même vous exposer à quelques dangers. Voici la liste.

Plus besoin de votre code confidentiel, vous n’avez qu’à poser votre carte bancaire sur le terminal de paiement électronique (TPE) pour régler vos achats. Depuis le début de la crise sanitaire, le sans contact s’est imposé comme le moyen de paiement privilégié des consommateurs. “Les paiements sans contact ont ainsi représenté en 2020, 5,1 milliards d’opérations (soit + 37% par rapport à 2019) pour un montant total de 79,7 milliards d’euros (soit + 86% par rapport à 2019)”, indique la Banque de France.

En effet, ce mode de paiement a été préconisé par le Conseil scientifique et le gouvernement pour limiter la propagation du virus. Pour le développer, l'exécutif a même réhaussé le montant maximal de paiement. Depuis le 11 mai 2020, il est donc passé de 30 à 50 euros.

Dans les prochains mois, il sera même possible de payer au-delà de cette somme. Si vous n’aurez bientôt plus besoin d'insérer votre carte bancaire dans le TPE, vous devrez toujours taper votre code pour les paiements de plus de 50 euros.

Comme pour tout moyen de paiement, l’utilisation du sans contact peut vous exposer à des risques de fraude.

Dans le diaporama ci-dessous, découvrez les 5 dangers les plus courants avec le paiement sans contact.

Sans contact : comment éviter les fraudes ?

Les risques en utilisant le paiement sans contact sont très minimes mais ils existent. Pour les éviter, voici quelques réflexes à adopter :

  • Consultez régulièrement vos comptes. À la moindre opération suspecte, contactez votre banque.
  • Utilisez un étui anti-ondes NFC. Cela vous protégera contre les paiements frauduleux.
  • Désactivez l’option sans contact si vous ne l’utilisez pas. Pour ce faire, il vous suffit de vous entretenir avec votre banque.

Dès lors que vous vous apercevez que vous avez été victime d’une fraude bancaire, prévenez immédiatement votre banque. Elle sera alors dans l’obligation de vous rembourser les sommes débitées sans votre consentement. “La charge de la preuve d’une éventuelle négligence revient à l’établissement bancaire”, précise l’UFC-Que Choisir.

Vous avez un délai de 13 mois à compter de la date de la transaction frauduleuse pour les contester.

Lancer le diaporama

Le "télé-pickpocketing"

1/5
Le "télé-pickpocketing"

C'est une technique désormais bien connue. Le but de ces escrocs est d'approcher un terminal de paiement électronique suffisamment près d'un sac ou d'une poche pour tenter de voler de l'argent en sans-contact. Pour que cette arnaque fonctionne, le voleur doit être très proche de votre carte bancaire. 

Carte volée

2/5
Carte volée

Le vol de carte est le principal facteur de fraude au paiement sans contact. En effet, sans le code, les escrocs peuvent donc se servir du sans contact pour faire des achats. 

Carte perdue

3/5
Carte perdue

Lorsque vous perdez votre carte bancaire, le principal risque est qu'une personne mal intentionnée la récupère pour effectuer plusieurs achats en sans contact. 

Attaque-relais

4/5
Attaque-relais

Certains escrocs pourraient aussi se servir du paiement sans contact pour vous dérober les données de votre carte bancaire. "Cette technique implique la présence de deux complices. Chacun est en possession d'un smartphone, muni d'un lecteur NFC (Near Field Communication). Le premier positionne son smartphone à quelques centimètres de la carte sans contact et envoie les données au second dont le téléphone est positionné près d’un terminal de paiement", rappelle Gildas Avoine, professeur en cryptologie à l'Insa Rennes, sur le site de l'UFC-Que Choisir.

Voir la suite du diaporama

Oublier son code

5/5
Oublier son code

Attention, ne comptez pas trop sur le sans contact, vous pourriez vous retrouver dans l'incapacité de payer. En effet, à force d'utiliser cette fonctionnalité, vous pourriez oublier votre code confidentiel. Vous risquerez alors de bloquer votre carte si vous vous avez atteint le nombre maximum de paiements sans contact d'affilée.